Gens qui se baladent

mardi 11 juillet 2017

Temps de cerveau (disponible) pour jeux de plateau

Hé bé ! On dirait que la poussière commence à recouvrir le blog sacrebleu ! 

Et pourtant que d'activité durant ces derniers mois ! 

Une partie de FIEF à 6 joueurs pour commencer. Dès le premier tour, trois des joueurs se voit attribuer un seigneur femme, du coup les mariages sont officialisés dès le départ avec les alliances qui vont de pair.



De peur que je ne vienne l'envahir, mon voisin passe très rapidement à l'offensive et nous nous voyons obligés de nous bouffer le bec pendant que mon "mari" et allié s'embourbe dans son marais, et que deux autres joueurs montent en puissance dans leur coin.

A la fin du tour 3, la partie est pliée ! Le tour 4 permet à Borin et Xiao de devenir respectivement Roi et Pape et d'emporter la partie haut la main !


On enchaîne avec une partie de Gang Rush (toujours dans une configuration 6 joueurs), où les embûches tombent à n'en plus finir ! 

J'ai beau tenter, sur la fin, un magnifique saut sur tremplin pour passer par dessus obstacles et concurrents, je me vautre lamentablement et perd toute chance d'arriver second et de gagner.

Je finis 3eme ou 4eme, mais toujours dans la bonne humeur. 


 
Un démarrage compliqué....


A mi course, les bons conducteurs commencent à se détacher du peloton


Les premiers récoltent toutes les embuches !
Non, non, n'y voyez pas d'acharnement.....
Une partie de Conan à deux joueurs, avec un scénario dans lequel Conan doit d'échapper d'une auberge en ayant trouvé le prêtre qui l'a maudit.


Le début est clairement en faveur du Cimmérien qui, sans soucis, met la main sur les prêtres un par un, pendant que les gardes se font faucher comme du blé.
Malheureusement pour lui, le barbare a la main lourde et a souvent tendance à frapper trop fort sur les prêtres, leur ôtant la vie avant qu'ils n'aient pu avouer s'ils étaient ou non l'auteur de la malédiction.
Pendant ce temps, l'Overlord acquiert des troupes en renfort pour gonfler ses effectifs et son pouvoir de nuisance.


A la fin la grosse brute s'échappe et vient bloquer la sortie.


Bison futé prévoit des bouchons en sortie d'auberge...

Conan prend du recul, se fait le dernier prêtre puis tue l'homme singe dans un affrontement épique.


Le barbare va vite faire le ménage !

Mais, gravement blessé, il succombe à ses blessures avant d'avoir pu atteindre la sortie et c'est une victoire pour l'Overlord.


Un petit Seven Wonder Duel, dans lequel Borin me met la pâté (surement pour venger son Conan, misérablement abattu par de vulgaires gardes de la cité).




Et maintenant il est temps de partir pour le vieil Ouest sauvage !

Tout d'abord avec la fin de la première campagne de Dead man's Hand :



Malgré la présence des filles, ça a fini en concours de bites....



Et enfin, une bonne grosse partie de Shadow of Brimstone ! Avec, cette fois, un scénario maison spécial 7 joueurs et plus (que je dois finir de mettre en page pour mettre en ligne sur BGG).


Nos joueurs étaient cette fois scindés en deux groupes

Ils leur fallait franchir des portails pour trouver dans les zones d'autres mondes, divers items.

Bien évidemment ils n'étaient pas seuls, et des hordes de morts vivants ne cessaient d'affluer du fond des cavernes de la mine !

Heureusement pour eux, une nouvelle équipière était là pour leur prêter main forte : La Hors la Loi

Au détour d'un portail on rencontre des hommes serpents

Notre prêtre tente à nouveau d'évangéliser les terres de Targa

Il faut épuiser cinq des six portails pour réunir les items

Et ne pas oublier les morts vivants

Alors c'est sur, c'est un jeu qui prend de la place....


Vous noterez le magnifique hand spinner que Ma Dame m'a dégoté pour mon Tireur d'élite !

On dit bonjour à l'hydre dark stone !

... ainsi qu'aux bêtes du Void !

Et avant de sortir, l'affrontement final !
Après avoir éliminer la menace principale de fin de niveau, on a gardé l'affrontement contre Bel'ial et le séjour en vile pour une autre fois.

En tout cas voilà qui promet un final en apothéose !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire