Gens qui se baladent

mercredi 3 mai 2017

[open the box LOAD] A vos marques, prêts, chargeeeeeez !!



L.O.A.D. : League of Ancient Defender, est un jeu financé sur Kickstarter (hé oui, encore un !).


Il a été édité par la toute nouvelle société ARCHON STUDIO, une société basée aux States. Cela donne à priori confiance (contrairement à d'obscures sociétés chinoises, ou particuliers sans expérience), et le jeu a connu un bon démarrage sur KS. 



Mais le "pot- aux roses", s'il en était un, a vite été découvert par la communauté de Backers, à savoir que sous la dénomination d’ARCHON se cachait en fait les cendres de PRODOS GAMES, une boîte polonaise connue pour deux choses : la qualité de ses figurines mais surtout la désastreuse campagne KS pour son jeu AvP (Aliens versus Predators) – désastreuse certes (cf le blog du Temple de Morikun), mais quand même pas du niveau de Gamezone avec son Heroquest 25th non plus….

Ça c’était pour l’intro et l’anecdote (dont je n'ai pris connaissance que bien après la fin de la campagne de financement), et maintenant intéressons nous plutôt au jeu puisque je viens d'en recevoir mon exemplaire.
 

LOAD est un MOBA-Like (Massive Online Battle Arena), une adaptation en jeu de plateau avec figurines d’un concept vidéo ludique (jeux comme League of Legend par exemple), et donc dans le même esprit que Rum & Bones.
A noter que les deux boîtes de production, Archon comme CMON, se sont également lancées dans l’adaptation d’un autre concept de jeu en ligne : le tower defense ; avec « B-Sieged » pour CMON et « Vanguard of War » pour AS [qui reprend l’univers et le design esthétique de LOAD justement).

Les figurines des troupes de bases sont de couleur spécifique et différente, rendant le plateau bien plus lisible que sur ce proto

Le pledge reçu se compose de la boîte de base, intégralement en VF je vous prie (ce qui est assez rare pour être souligné), de deux boîtes de chacune 6 personnages supplémentaires, et de 8 figurines Epic (personnages de la boîte de base mais dans une pose alternative et d’une échelle différente 54mm au lieu de 35mm).




La boîte en tant que telle est carrée à la surface vernie, en carton rigide, et présente un design épuré mais esthétique.

A l’intérieur, un livre de règles couleur, format A4 reliure agrafe, dont la clarté n’est pas toujours évidente (les points importants ne sont pas toujours mis en valeur, et ils faut relire des colonnes entières pour parfois trouver l'information que l'on cherchait). Les règles couvrent le fonctionnement pour 2 à 6 joueurs ainsi que des règles de tournois, elles restent d'une grande simplicité.

12 fiches de personnages en carton rigide avec des illustrations impeccables et une mise en page intuitive. Chaque fiche regroupe notamment les informations concernant le héros (nom, points de vie, caste), son équipement (arme signature, un slot d’équipement à compléter au choix), et enfin ses pouvoirs (trois pouvoirs dont l'activation s epaye en mana).


De nombreux tokens en carton épais (pièces d’or, de blessures, de mort, de mana, etc…).


Un plateau de jeu pliable, qui manque un peu d’épaisseur à mon goût, sur lequel chacun des camps est représenté (trois points d’invocation et trois tours de défense), et un champs de bataille médian subdivisé en trois colonnes, séparées les unes des autres par les dangereuses forêts.
A noter que les colonnes de champs de bataille sont monocase en 1*4, alors que celles des forêts sont en 2*4.
L’illustration est dans un léger ton pastel aux couleurs claires, mais sans ambiguïté sur la lecture.
J’aurai toutefois préféré un tapis en néoprène, tout du moins que l’option soit envisageable lors de la campagne.



Camps du Chaos

Camps Atlante

Il y a un jeu de cartes complet, représentant les événements aléatoires à piocher lorsqu’un héros tente de changer de colonnes de champs de bataille et traverse donc, pour cela, l’une des deux forêts médianes. 
Leurs illustrations sont passables et basiques, les cartes lisibles, je regrette toutefois un certain manque d’épaisseur et de qualité dans la texture qui les rendent un peu « cheap ». Cela ne posera toutefois pas de soucis puisque j’entends les mettre sous protège-cartes.


Carton presque souple, pas de finition de qualité à ce niveau

Avant de passer aux figurines, une première déception : il manque dans ma boîte la planche des objets et armes magiques !
Je pourrai toujours utiliser le fichier du Pn’P version française disponible sur le net, en attendant d’en recevoir (je l’espère, et comme promis) un exemplaire de la part de AS.
Pour ce qui est des cartes équipements, (dont je n’ai pas les planches de la boîte de base, mais dont j’ai pu jauger de la qualité sur celles fournies avec les personnages bonus), là on tape vraiment dans le cheap. 
Coté illustration et mise en page pas de problème, mais la finesse du carton et son pré découpage de mauvaise qualité rendent extrêmement fragiles les cartes, dont les couches d'impression viennent parfois à s'arracher lors du dépunchage.




Le reste de la boîte est occupé par les figurines qui disposent, elles, d’un sacré traitement de faveur.

En effet, deux blocs de rangement en mousse prédécoupée remplissent le reste de la boîte, avec un bandeau en plastique transparent pour saisir les mousses et les retirer de la boîte sans les malmener ; chaque figurine dispose de son propre emplacement avec encart cartonné en fond pour identifier sa place pour le rangement ! Là je dois bien reconnaître que c’est vraiment la classe.

Trois emplacements supplémentaires sont prévus pour accueillir les jetons, les dés, les cartes.


Plus de prise de tête pour savoir qui va où


Une prise en main bien pratique

Les figurines des fantassins de base

Eux aussi disposent de leurs propres emplacements

Malheureusement, le travail est fait à moitié, car :
-          L’emplacement rectangulaire est trop petit pour accueillir les tableaux de bord des héros, peut être est-il destiné aux cartes Forêts, mais il est alors bien trop grand
-          Il n’y a pas d’emplacement du coup dédié aux cartes des héros
-          Pour une édition KS, il eut été intéressant, voire logique, de prévoir un conditionnement peut être plus grand pour accueillir les figurines bonus débloquées en SG – à la limite une sorte de boîte complémentaire avec les rangements prévus (cela a déjà été fait comme pour le jeu Clockwork Wars)


Et j'en fais quoi de mes fiches de héros ?!

On en vient alors aux figurines elles-mêmes, et là on comprend qu'ARCHON a manifestement pris le parti de rogner sur certains éléments pour se focaliser sur la qualité de ces dernières.
Il n’y a pas à tortiller, elles sont absolument magnifiques, je ne crois pas avoir rencontré ce niveau de qualité et de finesse dans un autre jeu, à part dans « Journey : Wrath of the demon ».
Le design des personnages est non seulement original mais la qualité de gravure est d’une exquise finesse. Et cela se ressent encore plus avec les figurines EPIC dont l’échelle est plus importante.
 



 
Coté extension, le conditionnement des figurines supplémentaires reprend le même système que celui de la boîte de base avec des mousses pré découpées et l’identification photographique de leur emplacement.
En revanche, sur une même plaquette, on trouve des cartes équipements en français, d’autres …. en allemand :-/ En anglais, encore, cela ne m’aurait pas posé de problème, mais en allemand ça ne va pas le faire du tout !




A la lecture des règles, le premier réflexe va être d’opérer une comparaison avec Rum & Bones, puisque le principe des deux jeux est identique.

Ici on est dans une mécanique I go / You go similaire à la première version de R&B (et sur laquelle la seconde version, justement, est revenu), Le premier joueur joue ainsi l’intégralité de son camp avant que son adversaire ne fasse de même.
On joue avec 5 héros – contrairement à 3 pour R&B – chacun d’une classe différente (Gardien, Guerrier, Assassin, Archer, Mage).  Pour ce type de jeu, la variété de héros à votre disposition influe en partie sur la bonne rejouabilité.
A noter que les héros eux mêmes ne sont affiliés à aucune faction particulière et peuvent donc être alignés par n'importe quel camp.

La boîte de base ne présente que deux choix pour chaque catégories (sauf les mages 4 choix possibles)

Les troupes de bases peuvent être de différentes natures (4 versions : les Ordinaires, les Sprinteurs, les Protecteurs et les Tirailleurs).  Les Ordinaires sont la base et leurs évolutions, dont il faudra vous acquitter de leur cout en or, sont en nombre limité (2 de chaque par camps).
Les zones d’invocations (là où apparaissent les héros et les troupes) peuvent être détruits ; contrairement à R&B où seuls les objectifs peuvent l’être (mais ici il n’y a pas d’objectifs autres que les bâtiments ennemis de toute façon).

Les troupes de base sont de couleurs différentes selon les factions, et chaque type d'unité possède ssa sculpture unique
Les héros possèdent chacun trois compétences (ici non évolutives) qu’ils pourront activer moyennant d’en payer leur cout en Mana.
L’équipement des héros peut être upgradé de deux façons : Par son arme signature (de deux niveaux de puissance supplémentaires), et par un slot d’équipement qui peut accueillir une arme secondaire / armure / équipement selon l’iconographie y figurant (généralement multiple mais respectant certaines restrictions logiques. Un archer ne pourra pas s’équiper d’une arme à deux mains par exemple).
Ces upgrades se font en cours de partie, et pour ce qui est du slot d'équipement à remplir, sont à disposition permanente des joueurs neuf objets/armes/équipements que leurs héros peuvent s’acheter en en payant le prix en en pièces d’or.
L’or se gagne automatiquement (1PO par tour), ou en tuant des troupes (par paire) et des héros adverses, ou encore en détruisant les bâtiments adverses. Il reste en revanche propre au héros qui l'a gagné.

Six nouveaux héros avec leurs cartes, figurines et set d'objets magiques et armes signatures.
Au regard de la nature des cartes Forêts, les traversées d'une colonne du champs de bataille à une autre peuvent se révéler extrêmement dangereuses mais également apporter quelques bonus significatifs. Elle vous rappelleront en tout cas que vos héros, même s'ils reviennent en jeu, sont loin d'être immortels.

Je n’ai pas encore testé le jeu, mais d’un point de vue matériel je reste un peu mitigé. La boîte et les figurines sont superbes, n’en doutons pas, avec une meilleure mise en valeur que celles de R&B - et les mousses de conditionnement sont une excellente et plaisante idée (bien que j'ai immédiatement tout dégagé pour tout mettre en sachets zip).
Mais le défaut de conception flagrant dans ces dernières, ainsi que le coté très cheap du carton utilisé pour les cartes et items me laissent dubitatif.

Difficile de rendre justice en photo à la beauté des figurines

Graphiquement LOAD est un très beau jeu, dont le prix laissait entendre, a minima, une homogénéité qualitative de son matériel ; ce qui n’est pas le cas, bien que cela ne soit pas non plus réellement préjudiciable en jeu.
Du coup on a le sentiment que le projet a de très bonnes idées, mais souffre d’une réalisation surement trop centrée sur la qualité des figurines au détriment du reste (y compris peut être des règles elles mêmes).
Ces dernière, en effet, semblent alourdies par certaines contraintes visant à ne pas faire du jeu un simple plagiat de R&B, et la mécanique du tour par tour rappelle les vieilles mécaniques des jeux GW.
Malgré tout cela, ce jeu donne envie de me lancer, et rien ne vaut quelques parties pour se faire un avis définitif sur la question.




NB : A noter qu’entre la rédaction de cet article et sa publication, AS m’a envoyé, non pas la planche des tokens manquants mais carrément une nouvelle boîte complète du jeu (qui contenait, elle, cette fois la planche manquante !), ainsi qu'un nouveau jeu complet de toutes les planches et cartes exclusives pour els figurines des SG !

NB2 : Une nouvelle campagne vient de démarrer sur Kickstarter pour RE-LOAD (toujours de la même boîte). 
Contrairement à ce que je pensais il ne s’agit pas d’un nouveau jeu, mais d’une nouvelle campagne pour ce même jeu avec de nouveaux personnages supplémentaires à débloquer, ainsi que de nouveaux terrains.
Même si un level de pledge est mis à disposition des backers de la première campagne,  pour leur permettre de ne prendre que les nouvelles exclus, il est étrange que tout n’ait pas été regroupé en un même et unique projet.
Si vous êtes intéressés, c’est par ici que ça se passe.

4 commentaires:

  1. Pas tout a faire d'accord sur la qualité des cartes. Les cartes forets son normal, les cartes des profils sont en carton tres epais. Il n'ya que les cartes equipements qui sont petites et fines mais ce n'est pas plus pour les mettres sur les fiches de profils.

    Pour le coup de l'activation alternée, je te conseille de tester. Il est clair que ca entraine un cote assymétrique mais on s'est bien amusé quand meme. Il me faut plus de parties pour me faire un avis.

    ET si jamais cela pose probleme, il est tres facile d'y remedier:
    - un jeton premier jouer
    - activation des vagues de creeps alternees
    - activation des heros alternés: 2v2v1.

    A voir. En tous les cas, les figs epiques sont superbes:

    j'ai mis une photo sur BGG:https://boardgamegeek.com/image/3533104/load-league-ancient-defenders

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons qu'après avoir déballé plusieurs jeux récemment, je trouve que les cartes de LOAD sont cheap ; celles d'équipements encore plus. Les bords sont bruts de même que les angles, pas de vernis ou de filetage dans la texture, on est dans le basique.
      Pour ce qui est des cartes d'équipements, c'est pire. Dans d'autres jeux où elles ont également pour but d'être placée sur un dashboard, on toruve des cartes plus épaisses, et même aimantée (comme dans Kaosball !), toujours pour des jeux avec figurines dans lesquels les cartes ne sont pas prépondérantes.
      Les dashboards de profil sont très épais et je n'ai rien à redire sur ces derniers, ils sont de meilleures factures du coup que pour d'autres jeux 'R&B par exemple), même si du coup ils prennent plus de place.
      Pour ce qui est de l'alternance, je testerai bien sur la version originale avant de modifier ; si comme tu sembles le dire, ça marche bien comme ça ben je ferai avec :-)
      Quant aux figurines, EPIC ou pas, elles sont superbes là dessus c'est à n'en point douter <3
      Si c'est toi qui a peint celles que tu as posté, chapeau bas (très bas même) car elles sont magnifiques !

      Supprimer
  2. oui c est la mienne turtle back. J'ai fait night crawler aussi mais j'arrete de peindre les normales. Elles serviront a rien et meme en les peignant ca me prends trop de temps. Je te donnerai un lien vers night crawler quand j'aurais pris des photos!

    RépondreSupprimer
  3. j'ai poster d'autres photos de turtle sur mon blog

    http://jeuxetfigurines.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer