Gens qui se baladent

jeudi 20 avril 2017

Mille sabords de mille sabords !!!

Une partie de "Rum & Bones : Second Tide" hier soir m'a conforté dans le sens que le MOBA peut se prêter avec grâce et stratégie au jeu de plateau.

Alors que je viens juste de recevoir L.O.A.D. - un autre moba produit par Archon Studio (ancien Prodos Games) situé, lui, dans un univers plus classique de Fantasy, mais en Français intégral et avec de nettes différences coté mécanique de jeu par rapport à R&B - je voulais tester avant tout les nouvelles figurines bonus du KS, reçues il y a peu.

L.O.A.D. quant à lui ne paye rien pour attendre ppuisque son "open ze box" sera dévoilé dans le prochain article.

Mais retournons à nos barils de poudre.
Cette fois j'avais les Deep Lords et mon adversaire, Mister K, les Marea de la MUerte.

J'ai choisi :
- 01 Brute (L'ancien des tréfonds)
- 01 Duelliste (Spyridon)
- 01 Tireur (Euryale) 


Mon adversaire : 
- 01 Capitaine (Vanya)
- 01 Brute (Félicia)
- 01 Tireur (Gabriella)

Boob's team.....

Moi qui craignait une certaine répétition et une rejouabilité faiblarde pour ce type de jeu (l'équipage a toujours le même schéma de conduite), cette partie s'est révélée totalement différente de la précédente ! 

Finalement aucun monstre marin n'a été appelé à la rescousse, et le Kraken n'a pas pointé non plus le bout de son nez.

D'entrée ma brute tente de prendre d'assaut l'un des objectifs

Elle en paye rapidement le prix !
De plus, pas moins de trois objectifs ont été détruits dans la partie (il est plus facile de gagner des points en tuant des héros qu'en arrivant à détruire des objectifs).

Alors que je pensais avoir pris l'avantage en endommageant fortement l'un des objectifs à 3 points de victoire adverse, la partie est devenue très tendue sur sa seconde période, avec un avance grignotée mise à mort par mise à mort par mon adversaire, ajoutant à cela la destruction de deux objectifs de mon navire !

Je prends trop la confiance du fait de mener en début de partie

La Marea de la Muerte commence à dangereusement s'approcher des centres névralgiques de mon navire.


La victoire finale s'est joué sur qui de nous deux parviendrait à accomplir son ultime tentative : arriver à enlever le dernier PV de l'un de mes héros fuyard et agonisant pour mon adversaire ; finaliser la destruction de l'objectif, déjà entamé depuis longtemps, pour moi.

L'objectif est bien entamé, mais la MdlM fait sans cesse spawner ses héros en renfort.
Euryale, ma tireuse, utilisera ses pouvoir pour prendre le contrôle de la Brute et du Capitaine adversaire et leur faire faire, chacune, un improbable saut à la corde d'un bateau à l'autre et les faire tomber à l'eau !

Trois héros sur un même objectif, ça devrait suffire non ?

Hé bé non car Vyana revient en renfort, dur dur....

Pendant ce temps, Gabriella détruit mon navire !

Je perds la main et risque de perdre la partie tout court !!
 Finalement, les dés auront été de mon coté sur la fin, ainsi que le chance.

Par deux fois Spyridon évite la mort grâce à deux cartes identiques jouées successivement sur lui pour lui éviter de perdre son dernier PV !
Ma brute, quant à elle, arrive enfin à faire place nette pour détruire ce satané objectif qui m'aura résisté plus que de raison !

Spyridon (en jaune) n'a plus qu'un PV et sa mort pourrait me couter la victoire

Gabriella, elle aussi avec un unique PV restant, se balance jusque sur mon bateau et en détruit un second objectif !

Spyridon la rejoins, et l'abat, mais s'il meurt la MdlM l'emporte.

1 PdV pour gagner en enlevant le dernier PV de mon héros ; 3 PdV pour gagner en enlevant le dernier PV de l'objectif....la tension est à son comble !

Comme la partie précédente toutefois, la victoire s'est jouée sur un fil, comme quoi les parties restent tendues et indécises jusqu'au bout, ménageant tension et suspens.

Nous avons clos la soirée avec une partie de "7 WONDERS : DUEL", sur laquelle, malgré ma très nette avance en points de victoire, Mister K. a réussi retourner la situation en remportant une éblouissante victoire scientifique au début de l'âge III ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire