Gens qui se baladent

mercredi 21 décembre 2016

Quelques livres à ne pas rater !

Je n’ai, à mon regret, pas lu beaucoup de livres cette année contrairement aux précédentes (3 à 4 fois moins).
Il faut dire que je me suis fait pas mal de relecture d’intégrales de ma bédéthèque, et ai profité des quelques minutes avant d’éteindre pour bosser des bouquins de règles de divers jeux.

Malgré ce, je peux toutefois dire que j’ai privilégié la qualité à la quantité, car sur six bouquins, cinq se sont révélés être de véritables bijoux.

Le cycle de l’Empire brisé : 

L’un des joueur de ma tablée de JDR m’a offert le premier tome de ce cycle, et j’avoue que j’étais assez méfiant quant à la qualité de la chose, au regard du nombre de productions insipides que l’on peut trouver maintenant dans la fantasy - les éditeurs et auteurs ayant senti le filon d’un marché juteux, notamment depuis la sortie des films du SdA.


« À treize ans il est le chef d’une bande de hors-la-loi sanguinaires.
Il a décidé qu’à quinze ans il serait roi. Le prince Jorg Ancrath a quitté le château de son enfance sans un regard en arrière, après qu’il fut contraint d’assister au massacre de sa mère et de son frère. Depuis ce jour il n’a plus rien à perdre. Il avance porté par sa fureur.
L’heure est venue de s’emparer de ce qui lui revient de droit. À la cour de son père l’attendent la traîtrise et la magie noire. Mais le jeune Jorg ne craint ni les vivants ni les morts. Animé d’une volonté farouche, il est prêt à affronter des ennemis dont il n’imagine même pas les pouvoirs.
Car tous ceux qui ont pris l’épée doivent périr par l’épée. »

Le récit est parfois sombre sans tomber dans le sordide ou l’exagération, les personnages sortent des sentiers battus, loin des stéréotypes récurrents dans ce genre de récits.


Dès le premier chapitre j’ai accroché à cette saga dont la construction narrative présente une originalité qui fait une bonne partie de son charme.
En effet, la construction alterne entre le déroulement de l’histoire au présent, et comment elle s’est déroulée cinq ans avant ; chaque tome faisant lui-même une avancée de cinq ans en avant par rapport au précédent – ainsi l’histoire du passé dans le tome deux fait directement suite à celle du présent du tome précédent, et ainsi de suite.



 
L’intrigue, malgré le pitch générique et insipide reproduit ci-dessus, est particulièrement originale, de même que son avancée. 

Je n’ai pas encore fini le dernier tome, mais je me suis fortement régalé jusqu’à présent.

Nom : Le cycle de l’Empire brisé (le prince écorché / le roi écorché / l’empereur écorché )
Auteur : Mark Lawrence
Edition : MILADY
Prix : 3.99€ à 9.20€


The Expanse – L’éveil du Léviathan :

Je suis vraiment aux anges quand je tombe sur ce genre de bouquin qui m’accroche tellement que je sacrifie toute mes occupations annexes pour pouvoir me jeter dessus à la moindre seconde de temps libre, quitte à me lever plus tôt ou me coucher à des heures indues !

Le dernier en date, si je ne me trompe pas, était l'intégrale de « Les lames du cardinal » de Pierre Pevel, que j’avais tombé en un week end – ici je me suis régalé des 650 pages de The Expanse en trois jours.


« L’humanité a colonisé le système solaire (Mars, la Lune rebaptisée Luna, la Ceinture d’astéroïdes et au-delà), mais les étoiles restent toujours hors de sa portée.
Jim Holden est second sur un transport de glace qui effectue la navette entre les anneaux de Saturne et les stations installées dans la Ceinture. Quand son équipage et lui croisent la route du Scopuli, un appareil à l’abandon, ils se retrouvent en possession d’un secret qu’ils auraient souhaité ne jamais connaître. Un secret pour lequel certains sont prêts à tuer, et à une échelle impensable pour Jim et son équipage. La guerre dans tout le système solaire devient inévitable, à moins qu’il ne découvre qui a abandonné ce vaisseau, et pourquoi.
L’inspecteur Miller recherche une jeune femme. Elle n’est qu’une personne parmi des milliards, mais ses parents ont les moyens, et l’argent peut beaucoup. Quand l’enquête le mène au Scopuli et à Holden, devenu sympathisant des rebelles, Miller comprend que cette jeune femme est peut-être la réponse à tout.
Holden et Miller doivent désormais jouer la partie en finesse, entre le gouvernement de la Terre, les révolutionnaires des Planètes extérieures et certaines firmes aux visées obscures. Leurs chances sont minces mais au cœur de la Ceinture les règles sont différentes, et un petit vaisseau peut changer le destin de l’univers. »

Cette histoire est digne d’une magnifique campagne de JDR cyberpunk/SF, profondément originale, avec pour point de départ de une petite intrigue qui génère tellement de questions, de suspens, … entre complots, intrigues politiques, machinations commerciales et idéologiques,…. Un livre qui tient en haleine du début jusqu’à la fin !
D’autres tomes sont en cours de parution, et une adaptation en série télé est également sortie (qui ne rend vraiment pas hommage à la qualité de l’intrigue du livre de ce que j’ai entendu dire).

Nom : The Expanse – L’éveil du Léviathan
Auteur : James S.A. Correy
Edition : ACTES SUD
Prix : 24.90€

Notre-Dame des Loups :

Je ne sais plus sur quel forum j’ai entendu parler de ce livre.
Il s’agit d’un tout petit bouquin qui se lit d’une traite ou en deux fois puisqu’il ne fait que très peu de pages.


« 1868, aux confins de l’Amérique, les Veneurs, une petite troupe d’hommes et de femmes sans foi ni loi, aux munitions forgées d’argent, l’âme froide comme l’acier, parcourent les immensités de l’Ouest sauvage.
Ils s’enfoncent, la peur au ventre mais déterminés, dans les gigantesques forêts que seuls les Indiens et les pionniers arpentent. Ils connaissent leur mission : elle pue le sang et la mort. Elle a le son des chairs qui se déchirent et des os qui rompent, des incantations vaudou, des balles qui sifflent et des molosses qui aboient. Au loin, les premiers hurlements se font entendre. La chasse commence… Une chasse qui doit réussir quel qu’en soit le prix. Une chasse pour abattre leur plus terrible ennemie : Notre-Dame des Loups… »

Du fantastique dans l'univers Western c'est quand même très rare, et surtout parfaitement en adéquation avec nos parties de Shadow of Brimstone !
Une chasse aux loups-garous en huis cloçs dans l’immensité des forêts enneigées du nord. Une ambiance en permanence oppressante, la troupe de veneurs étant seule, avec ses (nombreuses) tensions internes entre ses hommes et femmes qui ne se sont pas choisis et qui sont contraint de mener ensemble un combat désespéré.
Des personnages totalement antinomiques, avec chacun leur part de secrets et leurs originalités, leur personnalité pas si aisément discernable
Là aussi, une particularité narrative : chaque chapitre est raconté à la première personne par l’un des personnages de l’équipe – et une fois son récit terminé, on ne revient jamais sur lui…
Ne passez pas à côté de ce petit bijou qui vous dépaysera grandement le temps de quelques pages.

Nom : Notre-Dame des loups
Auteur : Adrien TOMAS
Edition : HELIOS
Prix : 8.90€


La ligue des héros – Ou comment Lord Kraven ne sauvât pas l’Empire :

Je suis tombé sur ce livre dans une solderie lors de mes dernières vacances et la couverture m’ayant tapé dans l’œil (ainsi que le résumé en quatrième de couverture), j’ai profité de son prix modique pour en faire l’acquisition (seulement 6€).


« 1898 : Londres. L’Angleterre victorienne est en proie aux agressions de Peter Pan et des créatures du Pays de Nulle Part. Pour faire face à la menace, Sir Baycroft crée La ligue des héros et recrute les meilleurs : Lord Kraven, English Bob, Lord Africa ou le Maître des détectives. Ils mènent ainsi une lutte sans fin contre les ennemis issus du peuple imaginaire.
1969 : banlieue de Londres. Un vieil homme est ramené dans sa famille par deux blouses blanches. D’où vient-il ? Qu’a-t-il fait ces dernières années ? Nul ne le sait. Jusqu’au jour où disques de rock et lectures de comics lui font redécouvrir l’aventure, l’héroïsme, l’honneur… et quelques souvenirs.
Entre merveilleux et réalité, entre steampunk et uchronie, les deux destins se rejoindront dans un tourbillon d’intrigues et de personnages savoureux. »

Les passages relatifs au vieil homme sont mis en page sous la forme d’un chapitrage classique alors que ceux narrant les exploits de la ligue et de Lord Kraven le sont sous forme d’une succession de brèves et de tranches de vies, faisant l'effet d'un résumé de storyline façon film de super héros..
Le livre est assez court, se lit rapidement et l’originalité de son dénouement n’est pas sans me rappeler quelques œuvres de fiction à la K.Dick (sans vous dire lesquelles pour ne pas vous aiguiller).

Un bon roman steampunk, immersif et jouissif de par la truculence de ses personnages et leur coté kitch so british !

Nom : La ligue des héros – Ou comment Lord Kraven ne sauva pas l’Empire 
Auteur : Xavier Mauméjean
Edition : MNEMOS
Prix : 17€



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire