Gens qui se baladent

lundi 28 novembre 2016

Une table de jeu pour moins de 390€ [Partie IV - Le plateau]

Il m'a fallu pas mal de temps pour configurer le plateau que je considérerai comme idéal.

Si je savais que l'accessoire qui, dans tous les cas, serait présent était le porte gobelet, j'ai pu découvrir plusieurs variantes et types d'aménagements intéressants à exploiter.

J'ai finalement porté mon choix sur les caractéristiques suivantes : 
- Système de coffre à double plateau de jeux
- Niches de rangements
- Bac à dés/crayons/tokens
- Rétro éclairage
- Porte gobelets

Le double plateau de jeu :
Premièrement parce que tous les jeux ne se jouent pas au même niveau. Pour les jeux de figurines type escarmouche, je préfère jouer debout, avec une vision plus "zénithale" du plateau, ce afin d'avoir une meilleure vue d'ensemble. De plus le fait d'être debout permet de mieux déplacer les figurines qu'en restant assis.
Le plateau inférieur est donc dédié à ce type de jeu.
La plateau supérieur couvre lui la totalité de la surface de la table et est donc plus adapté au jeux de cartes, de plateaux ou encore au jeux de rôle et à la peinture.
Deuxièmement, cela permet tout simplement de faire usage de la table en utilisant le plateau supérieur tout en conservant les éléments d'une partie en cours sur le plateau inférieur.

Les niches :
J'ai réfléchi un temps à la réalisation de plateaux personnels dépliants, qui viendraient faire une tablette devant chaque joueur. Toutefois, je craignais que cela ne soit pas très pratique, car nécessitant un recul supplémentaire, et ne prenne ainsi trop de place.
Finalement j'ai opté pour des niches de rangement dans les contours de la table. Il s'agit de larges ouvertures, à raison de deux par coté, permettant d'y placer ses effets personnels (clés, portefeuille, portable, etc...) ou bien des pièces de jeu à garder secrètes ou cachées.

Les bacs :
Les bacs à lancer de dés sont au nombre de quatre seulement, avec un unique bac par coté. L'idée du bac en elle même est simple - c'est une découpe dans la surface de la tablette de contour supérieure, le fond étant constitué par le plateau de la tablette inférieure - cela permet d'y placer des crayons, des dés ou encore des figurines. On évitera ainsi d'encombrer la surface de jeu avec tous ces éléments, et d'éparpiller ses dés partout sur le plateau
Le fait d'en réduire le nombre à quatre et non huit permet de limiter les altérations sur la surface du plateau, et de garder suffisamment de bacs pour chacun (on est jamais réellement 8 autour de la table).

Le rétro éclairage :
Le rétro éclairage c'est une option bon marché qui va permettre de mieux mettre en valeur le plateau inférieur, d'en assurer un éclairage correct et même de permettre une ambiance plus feutrée ou sombre en ne gardant que cette seule source de lumière si besoin. Il sera constitué d'une bande de LED collée sur le débords intérieur.

Les portes gobelets :
Les porte gobelets,.... parce que ça limitera les verres inopportunément renversés sur les éléments du jeu !



Assemblage :
Notre coffre supérieur va donc se décomposer en un premier plateau de 140x140cm.





Sur ce plateau sont montées les bordures intérieures du plateau inférieur, et les éléments de la bordure extérieure, déjà découpés pour former les futures niches.


Premier test avec une niche centrale et deux niches sur les flancs

 
Sur ces rebords, viennent se placer quatre planches qui vont former la première couche. Ces planches sont pour le moment laissées brutes et viennent à ras des bords extérieurs. Elles sont toutefois en léger débords vers l'intérieur du plateau.








Par dessus viennent quatre autres planches identiques, qui présentent chacune la découpe des bacs à dés et dont les embouts sont en biseaux. 
Elles sont placées en débords de 0.6cm vers l'extérieur de façon à former un petit retour esthétique, et laisser une avancée suffisante des premières planches de façon à accueillir les plateaux supérieurs amovibles. C'est sous cette même avancée que viendra se coller la bande de LED.




Le léger débord de la planche inférieure va permettre d'accueillir la bande LED en dessous et les plateaux supérieurs au dessus.




Les niches sont fermées sur les flancs extérieurs, et les ouvertures pour l'encastrement des portes gobelets crées dans les planches de bordures avec une scie cloche.







Enfin, deux planches viennent couvrir le tout pour former le plateau supérieur.  




Ce trou a pour vocation d'y laisser passer un doigt pour soulever les planches.

Les deux planches constituant le plateau supérieur sont renforcées en dessous pour assurer et maintenir leur planéité




N'oublions pas mes portes gobelets ! 



Dans le fond est collé une rondelle de lino afin d'éviter les fuites et de permettre un meilleur nettoyage.


Une fois tout en place, il ne reste plus qu'à tout démonter pour tout poncer et tout vitrifier.

Une petite mise en situation pendant les tests d'assemblage


Le déplacement des figurines sur le plateau se fait sans faire bouger ce qui est disposé sur les bandes supérieures (bien que le noir sur noir donne une impression contraire)


Chutes de métal : 60€
Plateau pin 140x140 cm : 95€
Panneaux pin + découpe + colle + tourillons : 115€
Porte gobelets encastrables : 45€
Rétro éclairage LED : 25€
Peinture pied : 20
Vitrification : 25€

Cout :385

mercredi 23 novembre 2016

Conan - Nouveau livre de règles

Conformément à sa promesse, Monolith vient de mettre à disposition la nouvelle version du livre de règles de son jeu Conan.

On aurait pu craindre que l'éditeur ne bouge pas de ce coté là avant la fin de son Kickstarter en cours (Mythic battle panthéon qui est bien parti pour faire un gros score), mais que nenni, la nouvelle version du livre est dispo.


Je ne l'ai pour le moment que parcouru en diagonale et en version en ligne, mais il est clair que le travail demandé à visiblement été fourni.

Le livre prend le temps de décrire les composants du jeu, et est bien mieux structuré pour l'appréhension du corpus de règles.

Les exemples sont plus nombreux et surtout prennent moins de raccourcis, et sont souvent illustrés.



Tout cela me réconforte un peu, et j'espère que livre de l'Overlord prendra le même chemin (mais il n'y a pas de raison d'en douter) et sera disponible d'ici un mois au plus tard.

Il ne manquera alors plus que l'édition de tout un tas de scénarios mettant en scène l'ensemble des figs bonus du KS ainsi que de nouveaux scénarios pour 5 joueurs, et je pourrai enfin en venir à une appréciation très positive du jeu.

Le nouveau livre en ligne c'est par ici.

jeudi 17 novembre 2016

Une table de jeu pour moins de 390€ [Partie III - Révision du budget]

L'avancement des travaux m'amène à réviser le budget du projet qui s'avère plus élevé qu'initialement.

Voici la projection : 

Chutes de métal : 60€
Plateau pin 140x140 cm : 95€
Panneaux pin + découpe + colle + tourillons : 90€
Porte gobelets encastrables : 45€
Rétro éclairage LED : 5€
Peinture pied : Non déterminé
Vitrification : Non déterminé

Cout : 295€ + peinture/vitrification

Alors oui c'est un sacré budget, mais bon c'est pour un meuble sur mesure et de qualité, dont le cout en vente au public avoisinerait les 2000-3000€ au bas mot (et je ne balance pas ça au hasard, je suis allé vérifier).

Un teaser pour la suite :




mercredi 16 novembre 2016

Une table de jeu pour moins de 390€ [Partie II - Le pied]



Avant de construire les plateaux de jeu, il faut d’abord s’atteler au pied. Celui-ci se devra d’être suffisamment solide pour assumer et bien répartir le poids du coffre bois.

J’ai opté pour un pied en métal, qui permettra d’assurer une solidité sans faille. Certes le poids du meuble va s’en ressentir, mais comme la table n’a pas vocation à être déplacée une fois assemblée, ce ne devrait pas être un problème.
On s’épargnera ainsi les basculements à cause d’un joueur qui s’appuie un peu trop, ou les éléments de jeu qui valdinguent parce qu’un autre s’est cogné dedans.

Le pied sera en métal extrudé, avec un plateau en partie basse pour pouvoir y entreposer l’établi de peinture quand il faudra dégager la table.

Élément important à déterminer en premier lieu : la hauteur.
Les sièges qui vont venir en pourtour sont sur pieds de tabourets de bar, donc assez haut, même en position la plus basse. De plus je veux une table qui soit suffisamment haute pour qu’on puisse aussi agréablement y jouer que l’on soit debout ou assis.

Ainsi, la hauteur du plateau inférieur des pieds a été définie à 84,5 cm (à laquelle viendra se rajouter l’épaisseur du premier plateau de jeu, puis celle du coffrage pour la hauteur maximale du second plateau de jeu.

-          Pieds : 4 poteaux (845x100x100)
-          Cadre : 4 traverses (900x80x40) avec une coupe à 45° à chaque bout
-          Plateau : 4 traverses (540x60x30) + 1 barre de renfort (68x60x30)

Première étape : la découpe


Découpe du premier pied

Le premier élément officiel de la table !

Et de quatre !

Les éléments du cadre

Avec les traverses inférieures, tout y est.
 

Seconde étape : l’assemblage

Assemblage des deux premiers éléments du cadre



On met un peut de pression pour que ça se rejoigne

Premier pied soudé au cadre




 
Et de quatre !



Première traverse inférieure
Les quatre traverses et la barre de renfort qui viendront accueillir le plateau bas de rangement

Budget :
Chutes de métal extrudé : Environ 60€

Total projet : 60 €