Gens qui se baladent

vendredi 24 juin 2016

Deadzone V2 - Prolongation des tests

Petite partie à l'arrache de Deadzone, hier soir.

N'ayant pas eu le temps de faire des listes, ni de peindre des figs, on a opéré avec Borin une récupération de celles du starter d'AT-43, qu'on a transformé pour l'occasion en factions Pathfinder et Astérian.

Recyclage !
Du coup, pas vraiment de diversités dans les listes ni de recherche de combos, juste deux listes quasi identiques pour bien s’imprégner des mécanismes des nouvelles règles.

Pathfinder 130 Pts :
01 x Sergeant
04 x Pathfinder
02 x Enforcer specialist avec lance missile

Asterian 130 Pts :
01 x Cypher prime
04 x Cypher
02 x Cypher specialist avec lance missile léger 

La mission était d'être le premier à atteindre 12 PV via l'élimination de troupes adverses et le contrôle d'objectifs.


Dès le début de la partie, Borin fait grand étalage de sa chance insolente en alignant les 8 à tout va ! (Le jeu se joue avec des D8 et les 8 sont explosifs, c'est à dire qu'ils comptent comme succès et donne droit à être relancé de nouveau).
Les Astérians ont pour point fort d'avoir une AP (armure) de 1 et de tirer sur 3+ mais une portée de 5 seulement (contrairement au Pathfinder qui sont à 6) et ils sont surtout "vulnérables", c'est à dire que le moindre dégât les tue instantanément !

Je perds de suite mon lance missile, ainsi qu'un autre Cypher dès le premier tour :-/

Mon lance missile que j'avais placé de façon à tout faire péter dès le premier tour aura été la première chose à péter tout court...

Je tente de déloger le lance missile lourd Enforcer qui "snipe" depuis les hauteurs, mais je n'arrive qu'à le blesser, alors qu'il ramasse un médipack !

Je ne manque pas particulièrement de chance aux dés, mais mon adversaire est particulièrement en vaine, et opère un démarrage particulièrement décourageant pour moi puisqu'il mène 5-0 au tour 2.

Je tente de contrôler les objectifs mais me fait démonter avant la fin du tour où ils auraient pu me rapporter des PV.



J'arrive toutefois à descendre quelques un de ces sales morpions humains, dont le lance missile sniper. 
Mais j'oublie la capacité spéciale de mes Asterians à pouvoir déployer une fois par partie un écran de fumée toxique qui les rend temporairement invulnérables, ce qui coute la vie à mes deux derniers gars dont mon leader - l'absence d'arme de tir pour ce dernier m'ayant contraint à le faire avancer pour aller contrôler des objo.



Partie rapide donc, pour laquelle je ne perds que de deux points malgré un très mauvais départ (7-5).



Conclusion : il faut prendre plus de temps pour bien préparer sa partie et ne pas oublier ses capacités spéciales. Un peu moins de fatigue chez les joueurs aurait de même rendu la partie plus palpitante je pense.

En revanche, coté format, celui de 100 Pts me semble trop étriqué sauf à développer une campagne avec faction évolutive. 150 Pts me semblent plus être un bon compromis.

N'ayant pas le temps d'en refaire une, on s'est terminé avec une partie de Guillotine, jeu de cartes que je n'avais pas sorti depuis fort longtemps.

12 Nobles sont alignés en file d'attente, prêt à être décapités. A chaque tour on peut jouer une carte action puis on récupère le premier noble de la file d'attente. Chaque personnage a une valeur allant de 5 (roi/reine) à -3 (héros du peuple), certains ont des capacités spéciales et/ou peuvent faire l'objet de combo.
Les cartes actions ont pour principal but d'altérer l'ordre de la file de façon à vous permettre de récupérer les cartes les plus intéressantes.


La partie se joue en épuisant trois files de nobles, celui qui cumule le plus de points à la fin remporte la victoire.

Évidemment, Borin ne manque pas de faire son grincheux en jouant une carte qui interdit toute altération de la file via les cartes action, et ce jusqu'à ce qu'il décide de la défausser......


Voilà qui ne m'arrange pas, et quand il retire sa carte c'est pour me refiler la décapitation de la martyre (-1) et du bouffon (-2)... Je perds, encore une fois, 42 à 36.

Malgré tout ce fut bien divertissant, et puis je ne peux pas gagner à tous les coups quand même ;-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire