Gens qui se baladent

lundi 2 mai 2016

Du rhum, des femmes, et des figouzes nom de ....



J’ai encore été faible et j’ai finalement craqué sur le Kickstarter de « Rum & Bones : Second Tide ».


Rum & Bones c’est un jeu édité par CoolMiniOrNot,  et donc l’assurance d’un matériel de qualité, de règles assez fluides et intuitives, de magnifiques figurines, de délais de livraison raisonnables mais aussi malheureusement d’une VO incontournable alors que la disponibilité en VF et en boutique sera effective avant la livraison aux backers :-/

Mais d’abord, qu’est ce que Rum & Bones ?

C’est au début un jeu du nom de « Ron & Bones », édité par une boite espagnole me semble-t-il, figurant des escarmouches de figurines de pirates s’affrontant sur le pont d’un bateau.





Repris ensuite par CMON, le jeu modifie son nom et devient alors une sorte de MOBA sur plateau et c’est la sortie du premier KS Rum & Bones.



Un plateau de jeu qui représente deux bateaux de pirates s’abordant l’un l’autre, chacun découpé en plusieurs sections. Chacune d’elle a son lot d’hommes d’équipage et est dirigée par un héros, lui unique (capitaine, brute, canonnier, quartier-maître, …).

L'équipage de Davy Jones

Des persos guest de la première saison

Les maladrins espagnols
 
Le jeu se joue de 2 à 6 joueurs et je dois bien avouer que j’étais persuadé que ce n’était que pour deux joueurs, ce qui avait été à l’époque l’une des causes de mon non-financement de la première saison.



Voilà alors que débarque la « seconde saison » avec une nouvelle boîte faisant office à la fois de core game et d’extension.
Chaque camp, composé d’un à trois joueurs, contrôlera soit l’immense bateau du célèbre Davy Jone, soit les deux frégates des pirates espagnols.


Cette seconde saison inclue un nouveau système d’évolution in-game, et l’or que vous accumulerez vous permettra ainsi de faire d’acquérir de nouvelles compétences pour vos persos en cours de partie, ou de faire évoluer celle déjà existante.




De plus, chaque faction dispose désormais d’un deck de cartes, dont 10 communes à chaque jeu et 20 uniques à la faction – de quoi rajouter un peu de stratégie et d’imprévu dans le déroulement de la partie.


Enfin, le principe d’activation antérieur a été remplacé par du IgoUgo, soit une alternance stricte d’activation (même principe mis en place par ailleurs dans la nouvelle mouture de Deadzone, mais nous y reviendrons).




Finalement j’ai participé à ce KS aussi pour une raison de cout, car le jeu (saison 1) est vendu dans le commerce environ 95€-100€, et là on peut l’avoir à environ 85€ avec toute une pléthore de goodies, dont principalement de nouvelles figurines ; certaines originales, d'autres en clin d’œil à des références bien connues..


 



Et puis, de bons jeux à six joueurs ce n’est pas si évident que ça à trouver.


2 commentaires:

  1. Je le veux !!!!!
    Et merci pour ce très bon article.
    J'attends également la v2 de Deadzone :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :-)
      J'ai reçu la V2 de Deadzone ce matin justement, ce sera sans nul doute l'objet du prochain article :-)

      Supprimer