Gens qui se baladent

lundi 28 décembre 2015

Betrayl at Bank



L’autre grand lancement de cette fin d’année sur lequel j’ai su me retenir, c’est le nouveau stand alone de Games Workshop : BETRAYAL AT CALTH.


Betrayal at Calth c’est à la fois une sorte de jeu de plateau moisi, comme Assasinorum Portefeuillum sorti quelques mois auparavant, et une boite de départ pour vous lancer dans du Warhammer 30K.

En effet, la boite contient tout un stock de figurines de Space Marines datant de l’époque des grandes croisades et de l’hérésie d’Horus.


Epoque Rogue Trader

L'idée c'est de vous vendre l'équivalent des premières figurines Wh40K mais au prix d'aujourd'hui

Soyons honnête, ce jeu serait sorti un peu plus de trois ans plus tôt, j’aurai été de ceux qui rafraichissent leur page le jour de l’ouverture des précommandes en ligne.
A l’époque j’étais à fond dans la saga de l’Heresie d’Horus (cad que je lisais les tout premiers tomes, et donc les seuls vraiment palpitants et qui apportent quelque chose de concret au background de cette période), et regrettait que seul FW et ses prix plus indécents que ceux du toucan ne propose du contenu lié à cette époque.


 C’est pourquoi avec trois ans de retard, GW exauce les souhaits de ses clients…..
On retrouve ici toute la subtilité éléphantesque de GW qui consiste à fourguer des boîtes de jeu à prix d’usurier, dans lesquels on trouvera tout un tas de belles figurines, et en grattant un peu en dessous, une règle bien vilaine et du matériel d’à-coté qui ne servira pas à grand-chose.


Ainsi il y aura deux camps : le fan boy qui va craquer et justifier son achat compulsif par la logique mathématique suivante : 

En rajoutant à la fin : « Et en plus on a un jeu qui revient en fait gratuit !!! »
 
Et celui qui ne craquera pas, parce que lâcher 125 € (oui, vous avez bien lu, 125 € !!!) pour un jeu dont on ne sait rien, qui n’a manifestement pas d’autre intérêt que le recyclage de ses figurines pour faire autre chose, c’est quand même être bien couillon quand on voit la pléthore d’excellents jeux de plateau livrés clés en mains et à la re-jouabilité assurée qui sortent par vagues ces trois dernières années (notamment depuis l’explosion des plateformes de financement participatif, Kickstarter en tête).



Parce que dans les jeux GW y a ça aussi, le coté clé-en-main a complètement disparu ! Celui qui, un peu aigre d’avoir lâché 125€ pour sa boite, pense faire passer la pilule en enchaînant 4 parties dans la soirée avec ses potes, se fourre le doigt dans l’œil jusqu’au warp !

Bon, ca va aller vite se dit-on naivement.

Tout d’abord il vous faudra vous armer d’une pince coupante, de deux pots de colle forte, de patience et de deux à trois bonnes heures de temps libres pour tout dégrapper et assembler…..et peindre aussi, parce que dans ce jeu, y a deux armées de Space Marines totalement identiques…..Pas même un plastique ou des socles de couleurs différentes pour les distinguer……

Tu as fini d'assembler ton chef ? Allez, voilà 30 gus de plus à monter mon chou !
 
Qu’on ne vienne pas prétendre que ce jeu n’a pas pour seule vocation de fournir des pitous de bases pour autre chose.

 
Le jeu se joue sur des dalles rectangulaires composées d’hexagone, ce qui est assez original pour être souligné, et le livre de règles fait 48 pages. Alors là je dois bien avouer que je suis curieux de voir ce qu’il y a dedans parce que 48 pages pour un stand alone GW ça me semble vraiment beaucoup (quoique, en enlevant les pages de pub pour leurs produits, il ne reste peut être pas grand chose au final).

Les éternels décalcomanies.....


Sur le résultat physique, je ne doute pas que GW s’en sorte encore une fois avec les honneurs et peut être même les félicitations du jury en prime.
Les figurines me semblent vraiment très réussies et d’une finesse avérée pour du plastique. Les tuiles de jeu ont l’air particulièrement épaisses et bien illustrées, et je ne doute pas que le reste soit à l’avenant (cartes, etc...). Là dessus les gars de Lenthon connaissent leur boulot.





Ha ben oui, si vous faites pas l'effort de les peindre, ça a quand même moins de gueule.
Pour le reste, ben c’est GW : zéro communication (pas de forum d’échanges sur le jeu, ses règles, etc….), tout est à monter (et peindre), la jouabilité et l’intérêt du jeu ne m’ont pas l’air d’être au rendez-vous ; et last but not least at all, le prix est exorbitant !

Impair et passe, encore une fois.

3 commentaires:

  1. Il est vraissemblable que tu ai raison, mais quand même:
    Tu débutes ton article par "une sorte de jeu de plateau moisi" puis "une règle bien vilaine " et puis vers la fin on lit, en parlant des 48 pages de règles "Alors là je dois bien avouer que je suis curieux de voir ce qu’il y a dedans" puis "la jouabilité et l’intérêt du jeu ne m’ont pas l’air d’être au rendez-vous".

    Donc tu as lu les règles ou pas? Parce que au début et à la fin de l'article, tu indique que les règles sont nulles, mais au milieu on semble comprendre que tu n'y as pas eu accès.

    Ajouté à cela que tu indiques qu'on trouve plein d'autres jeux de plateau livré clés en main, ou il n'y a rien faire... Faut voir: aucun jeu avec des figs n'est livré avec des fig peintes. Quant à l'assemblage, certes, on trouve des jeux comme zombicide par exemple ou il n'y aucun montage, mais la qualité de gravure est loin derrière quand même les fig plastoc de GW...

    Tout ca pour dire que ca fait un peu GW Bashing (qui n'est pas forcément immérité, je le concède..., non?

    Jean-Luc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison, je commence à perdre d'objectivité quand je tombe sur ce genre de produit de chez GW, alors que quelques années en arrière j'aurai été le premier à les défendre envers et contre tous pour tout ce que le toucan m'a apporté. Cela est du aux déceptions répétées que m'a causé leur politique, à tous les niveaux.
      Certes, il est peut être prématuré de dire que la règle est nulle et le jeu moisi sans avoir lu les règles en question mais, comment dire, disons que c'est plus sous la forme d'un tout, sur le concept du jeu (la forme pas le fond) en lui même que l'on voit qu'il s'agit d'une erreur. On est même pas, là, dans le cadre d'un Space Crusade ou d'un Space Hulk, le matériel et la règle ne sont qu'on maigre habillage pour la vente d'une armée de SM pour Wh30K.
      Pour ce qui est du coté clé en main, quant tu parles de Zombicide en comparaison (celui là ou un autre), certes les figurines ne sont pas dnas le même plastique ni de la même qualité mais who cares ? ON joue a zombicide pour le jeu de plateaux, pas pour ses figs, et si ces dernières sont top ce sera encore mieux pour certains mais ce n'est pas l'objectif principal. Le jeu Dead of Winter est excllent, et il n'y a pas d efigurines, seulement des silouhette en carton et cela fait non seulement très bien l'affaire mais change justement des figurines en plastique monochromes et franchement je préfère que ce soit ainsi pour ce jeu.
      GW depuis son existence s'est toujours défendu sous l'argument qu'ils font avant tout des figurines et pondent des règles à coté pour qu'on puisse en faire autre chose que les peindre (vu combien ils vendent leurs bouquins et vu que ce sont leurs systemes de jeu qui donnent l’intérêt d'acheter 80% de leur production de figurines, cet argument se justifiait dans les années 80 mais est parfaitement fallacieux de nos jours) - et ici c'est exactement ça, on vend des figurines avec l'habillage d'un jeu de plateau et non l'inverse.
      GW n'assure pas le suivi de ses stand alone et il n'y a aucune chance pour que ce jeu ait une quelconque extension ou évolution. Il ne font même pas l'effort de le faire pour Space Hulk qu'ils ont ré édités deux fois ces 5 dernières années.
      Quand je vois ce produit, je vois une armée de SM et 4 pauvres plateaux de jeu. L'ensemble est vendu sur la beauté et le nombre de figurines, et rien n'est indiqué au niveau du système.
      Sachant donc que la boite se contente surtout d'être un container de figurines (dont je ne remets pas en question la qualité), que rien n'est indiqué au niveau des règles et du système, que le matériel d'à coté à l'air pauvre, qu'il n'y aura ni scénario, ni extension, ni suivi, ni communauté officielle du jeu. Je n'y vois qu'un vilain bousin hors de prix.
      Peut être me trompe-je, mais j'ai tâté et financé assez de jeux de plateaux pour avoir une idée de la chose avant d'y toucher. Desfois je me trompe bien sur, mais là je ne pense pas que ce soit le cas. Et si l'occasion m'est donné d'y toucher et qu'effectivement ça ne se révèle pas aussi mauvais que je le crains, ben je vous ferai un article pour m'en excuser et vous vendre le produit ;-)

      Supprimer
    2. Dans ma réponse j'ai fais plein de fautes de frappe dans la précipitation, et je n'arrive pas à "éditer" mon pavé - désolé donc pour les fautes résiduelles... :-/

      Supprimer