Gens qui se baladent

mardi 23 juin 2015

X-Wing : Tournoi "Je suis ton père !"



Ça faisait neuf mois que je n’avais pas touché un vaisseau.

J’avais beau avoir reçu depuis la vague des As Rebelles, puis les vaisseaux de la vague 5, déballé et soigneusement rangé le tout ; je n’avais pas eu le temps ni l’occasion de tester ne serait-ce qu’une seule compo depuis le dernier tournoi des Gobelins Solitaires en Septembre 2014.

Alors comme cette année je ne me suis pas rendu au festival de l’enfer à Clisson, j’ai profité du WE de la fête des pères et de la musique pour participer au tournoi X-Wing "Je suis ton père !".

Et ce sont justement les Gobelins Solitaires qui ont remis le couvert, avec cinq parties de 1h15 sur une journée, toutes fortement scénarisées.

LoloPsycho Vs PierreTorké

En jaune, le futur Number One de la journée (mais là il se concentre, il le sait pas encore)

Je dis « fortement » car les scénarios et leurs conditions de victoire propres ont remis en cause à chaque partie les combos classiques ou bourrines, donnant un tout autre aspect au jeu.

Certes, tous n’étaient pas équilibrés, et certains reposaient pas mal sur du hasard ou de la chance, mais c’était au final plus agréable que d’enchaîner des dogfight, avec cette fois une approche du jeu un peu chamboulée. Les scénarios ont été communiqués environ 48H avant aux joueurs, mais seulement après réception des listes. De plus, les participants étaient invités à proposer des scénarios, avec à la clé une récompense graduelle en points de tournoi en fonction de leur qualité (le mien n’a pas été retenu mais faut dire que j’ai lu le cahier des charges après l’avoir envoyé, et qu’au lieu de tenir en une demi page, il en prenait deux entières).


 Après avoir galéré à trouver le foyer rural situé sur la place du village ( et que mon GPS m’avait localisé en plein milieu d’une rue de lotissement à la sortie du village….), j’arrive sur place au milieu d’un sacré paquet de têtes connues (d’un autre coté c’est un tournoi à 15mn de chez moi, donc… Mais bon, y avait un joueur Toulousain renommé et je le connaissais).

La salle est très grande, et y a la clim ! Les tables sont biens espacées entre elles, toutes pourvues d'un tapis de jeu différent, et avec suffisamment d'espace autour pour y caler toute ses affaires, même si on est venue avec une grosse mallette.

De dos, nos deux intendants et régisseurs de la journée
 Bonne nouvelle, les boissons (soda, café, thé, etc…) sont gratuites et à volonté. Le repas du midi est également compris dans le droit d’entrée (10€ par personne), et donne accès à plusieurs demi-baguettes tradition et toute une palette d’ingrédients frais et variés pour constituer les sandwichs de son choix (crudité, charcuterie, fromage, sauce…). On se croirait au Subway !

Mais avant de manger, faut d’abord mériter ses galons de pilote !

Ma compo pour l’occasion :
-          Décimateur VT-49 – Contre-Amiral Chiraneau + Prise de risque + Isanne Isard
-          2*Tie Intercepteur - Garde Royale + Instinct de vétéran
Pas de combo inter-vaisseaux, peu d’améliorations et tout le monde à VP8. Bref quelque chose de simple, sinon j’oublie la moitié des capacités en cours de jeu.
C’était la première fois que je sortais le Décimateur et il me tardait de voir ce qu'il valait.

Tour 1 :
Adversaire : Vincent « Wingui66 »
Compo adverse :  Rebelle
-          X-Wing – Wedge Antilles + Repousser les limites
-          X-Wing pilote escadron rouge
-          A-Wing prototype + Radoub à Cardan
-          Y-T 2400 basique

Scénario : « Récolte d’informations »
Trois balises sont déployées sur le terrain. A portée 1 de l’une d’elles, un vaisseau peut effectuer l’action « Récolte » pour en tirer des informations via un lancé de deux dés défense sur lequel il faut obtenir un résultat « concentration ». Chaque réussite donne 1PV, de même que chaque vaisseau adverse détruit.

On va dire que je n’aurai pas beaucoup de chance sur mes tentatives de récolte, mais mon adversaire pas beaucoup plus. Après plusieurs échanges de tirs mes deux Intercepteur se font dessouder alors que de mon coté j’abats les deux X-Wing.
Je n’arrive malheureusement pas à finir le A-Wing avant que mon Décimateur ne parte lui aussi en fumée.




Mon adversaire marque donc 9 PV, moi seulement 6 d’où une défaite majeure pour moi.
Ça commence bien….

Résultat : Défaite majeure



Tour 2 :
Adversaire : Florence « Oizofu des merveilles »
Compo adverse : Rebelle
-          X-Wing – Biggs Darklighter + R2D2 + Torpilles à protons
-          B-Wing Ibitsam + Autoblaster
-          A-Wing Tycho Celcu + Missiles groupés + Boucliers améliorés

Scénario : « Il faut sauver le pognon des Hutts »
Deux navettes du sénateur sont placées cul-à-cul sur le centre de la table. Elles lâchent des caisses à récupérer quand elles perdent des points de coque. Détruire la navette adverse, faire sortir sa navette ou la maintenir en vie à la fin de la partie, récupérer des caisses, sont autant de PV à engranger, chaque vaisseau adverse détruit rapportant en outre 5PV.

On se casse pas trop la tête avec mon adversaire et ont fait sortir très rapidement chacun notre navette, même si elle aurait peut-être du garder la sienne sur la table et la protéger au mieux avec Biggs.
 
Son AW n’a pas froid aux yeux et vient se placer à quelques millimètres face à mon Décimateur pour lui balancer ses missiles groupés, qui lui font sauter tous ses boucliers d'un coup. Le AW paiera son audace en se faisant dessouder le tour d’après.
Mes Intercepteurs se jouent des vaisseaux adverses grâce à leur maniabilité (surtout un INtercepteur face à un B-Wing sans senseurs avancés !), pendant que le Décimateur amoche tout le monde avec sa tourelle à 4 voir 5 Dés d’attaque grâce à Prise de risque.



Courageux ce A-Wing !



 
Je fais une table rase, mais l’absence de point supplémentaire de la navette ou de ses caisses ne me permet de prétendre qu’à une victoire mineure.

Résultat : Victoire mineure.




*** Pause repas ***


La benjamine Vs L'ancêtre - Le choc des générations

Tour 3 :
Adversaire : Pierre-Georges « Le Pedge »
Compo adverse : Empire
-          Navette Lambda - Capitaine Kagi + Prisonnier rebelle + Pilote instructeur + Système de tir
-          Tie Intercepteur - Carnor Jax
-          Tie Fighter - Mauler Mithel + Manœuvre improbable
-          Tie Fighter - Nightbeast

Scénario : « Sauvetage »
Il y a 8 balises sur le terrain, seules deux d’entre elles sont celles que l’on cherche. Il faut se situer à portée 1 de l’une d’elles et tenter une action « scanner » avec un lancé de dés de défense dont le résultat permet ou non d’identifier la bonne balise. Une fois les deux balises identifiées, il faut tenter de les arrimer dans les mêmes conditions et de les conserver le plus longtemps possible. . Les vaisseaux détruits rapportent en outre quelques points supplémentaires.

C’est déjà avec un meilleur état d’esprit que j’aborde cette 3ème partie, ayant mangé et remporté au moins une partie le matin.

Dès le premier tour nous identifions avec succès les deux balises recherchées. Au second, mon Décimateur, resté en retrait avec de petits mouvements, réussi l’amarrage de la première alors que les Tie Fighter de mon adversaire tournent autour de l’autre sans arriver à la récupérer.

Du coup cela laisse le champ libre à mes deux intercepteurs pour tailler dans le gras, et avec une balise sur le Décimateur je récolte des PV à chaque tour sans me poser de question.




Mon adversaire jouera vraiment de malchance à ne pas parvenir à arrimer cette satanée balise, que l’un de mes Intercepteurs finira par récupérer au dernier tour alors que la navette lambda, seule survivante de la flotte adverse, s’échappe de la table de jeu.

Avec un score de 39 à 4 je tiens ma première victoire majeure.

Résultat : Victoire majeure.


En fond, Le Pedge tente de conseiller sa femme (qui finira devant lui)
 


Tour 4 :
Adversaire : « Gidault »
Compo adverse : Racailles et scélérats
-          Firespray – Emon Azzamen + Andrasta + Amortisseurs inertiels + Agent de renseignement + Charges sismiques*2
-          Intercepteur M3-A du cartel + Canon lascérateur + Intercepteur scyk lourd
-          Z-95 du Soleil noir + Munitions à sureté intégrée + Missiles à concussion
-          Z-95 du Soleil noir + Munitions à sureté intégrée + Blaster de la mort

Scénario : « Meteor Ball »
Surement le scénario le plus fantasque/original que j’ai jamais vu !
Les quatre petits astéroïdes sont déployés en carré à distance 5 des bords, avec le gros astéroïde au milieu. Le but est de tirer dans les astéroïdes (qui se déplacent en ligne droite à l’opposé du tireur d’autant de portée que de touches réussies) pour en faire sortir un maximum par le bord adverse, ceux sortant par les bords latéraux  étant remis en jeu. Le joueur qui sort le plus d’astéroïdes gagne, avec un bonus d’1PV pour celui qui a détruit le plus de points adverses. Mais le plus intéressant est que si un astéroïde touche un vaisseau, celui-ci prend des dégâts sans esquive possible !

Zinédine Gidault encourage son équipe

 Je laisse le Décimateur en fond de terrain, en sorte de goal en attendant les premiers tirs. Ayant toutefois l’initiative en la matière, j’envoie trois caillasses dans le M3-A et l’un des Z-95, et j’avoue que ça me fait sournoisement jubiler. 
 

Mais la riposte de mon adversaire est plus violente encore, et le retour de bâton (de cailloux en l’occurrence), me fait péter d’entrée un Intercepteur, et endommage le second en le laissant à un point de coque seulement.
Pour le coup, je suis mal, très mal. Jaugeant le plateau, je me dis que dans deux tours mon adversaire me plie avec une défaite majeure pour ma gueule.

Les Racailles ouvrent le score le tour suivant. 0 - 1.
Mon Intercepteur survivant trace en fond de terrain adverse et marque à son tour. Egalité 1-1. 

Le M-95 a trop sniffé de poussière d’astéroïdes et repose désormais dans le cimetière spatial. Le Firespray, lui, use de ses amortisseurs inertiels pour tenter de déloger le ballon central.


 Mon Décimateur parvient à dégager un caillou en touche afin d’éviter un second but adverse, ce qui a pour effet de remettre l’astéroïde en jeu pile sous mon Décimateur ! 

Firespray et Z-95 en position pour la plus belle action de la partiie
 
Son Firespray vient me rentrer dedans pour se positionner, attend que je sorte de dessus son ballon et tire en diagonale pour marquer sur une superbe reprise de volée de son Z-95 ! 
Action magnifique mais je suis mené 1-2....

Et alors que tout espoir semblait perdu, une étincelle ravive ma détermination.
En effet, mon adversaire vient de marquer deux buts, mais ses vaisseaux sont dans (et face à) ma surface de réparation tandis que les deux derniers astéroïdes sont dans la sienne, et que mon Décimateur a encore la place de prendre son élan.

Et 1 ! Et 2 ! Et 3-2 !!

Le VT-49 commence à se démarquer, tire, et marque un second but !! 2-2 !!

Le dernier astéroïde est trop proche du bord pour que mon Intercepteur puisse le faire sortir, et du coup il tombe sous le feu nourri d’un Z-95.
Mais mon Décimateur arrive sur le flanc et marque ce but décisif qui me permet de gagner 3-2 !!

J’assure donc la victoire, et maintenant c'est mon adversaire qui va chercher à minimiser sa défaite au score par la destruction de mon Décimateur. Le dernier Z95 tombe sous le feu, et s’en suit un duel entre le Firespray et le VT-49.
Mon Décimateur prend deux dégâts critiques « Panne d’armement » et ne tire donc plus qu’à un dé, deux en faisant Prise de risque. Je n’arrive pas à lui tomber son vaisseau mais lui non plus, le Contre-Amiral Chiraneau tenant la barre jusqu’au bout avec un seul et dernier point de vie !

Zinédine Gidault coure après Chiraneau Materazzi pour lui placer son coup de boule fatal

 Victoire majeure pour cette partie, et ça c’est cool, surtout après avoir affiché le pronostic inverse quelques tours auparavant !

Résultat : Victoire majeure.


Le Pedge Vs PierreTorké

 Tour 5 :
Adversaire : Régis « Our-Sagratt »
Compo adverse : Empire
-          Tie Phantom – Whisper + Occultation avancée
-          3* Tie Fighter Obsidian
-          2*Tie Fighter Académie

Scénario : « Destruction du système de communication »
Les 8 petits astéroïdes sont déployés en diagonale sur le terrain (avec assez d’espace pour permettre le passage d’un gros socle entre chaque), chacun étant porteur d’une balise à détruire (2 boucliers 1D d’esquive). 2PV par balise détruite, 1PV par bouclier/Pt de coque détruit chez l’adversaire. Le déploiement se fait dans les angles du terrain non occupés par les astéroïdes.

Alors là, il est clair qu’une nuée de Tie était la compo sur laquelle ne pas tomber pour ce scénario.
Ma première avancée permet d’endommager deux balises et d’en détruire une, alors que mon adversaire en fait péter deux ou trois. Mon Décimateur avance vers le flanc droit, mais même si sa puissance de tir peut lui assurer de détruire une balise par tour, la nuée de mon adversaire en fait péter le double. De plus je jauge mal la configuration du terrain et finit sur un astéroïde, m’empêchant de dégommer quoi que ce soit.
Au 3ème ou 4ème tour, mon adversaire aligne un tableau de chasse de 5 balises, 2 seulement pour moi.

La dernière balise fait l’objet d’un duel entre son Phantom et mon Intercepteur, et mon demi-tour se révélant trop court pour pouvoir la prendre pour cible j’explose sous le feu nourri du Phantom qui n’a plus qu’à se baisser pour récolter son dû.

Our-Sagratt me désigne en fait dès le début de la partie le Tie qui me fera chier à la fin


Mon Intercepteur part courageusement affronter de face 5 Tie Fighter




Mon Décimateur vengera l’honneur en abattant tous les Tie Fighter sauf un. Ce vil pilote obisidian réussira sa double esquive face à mon dernier tir double touche qui cherchait à le faire exploser. Cela m’empêche de prétendre à la défaite mineure et c’est donc une belle défaite majeure que je prends en pleine face pour clore cette rencontre.

Résultat : Défaite majeure

*** Résultats ***

Je pensais me trouver en milieu bas du classement et finalement ma surprise a été grande quand j’ai été appelé pour la 5ème place ! 
Alors certes au dernier tournoi des Gobelins j’avais également fini 5ème, mais c’était sur 6 alors que là c’est quand même sur 18.

Je repars avec une carte promo de Tie Bomber ainsi qu’un jeton acrylique d’occultation pour mes Phantom (que je n’ai encore jamais joués…). 

Wingui66, PierreTorké, face à Our-Sagratt
Un très bon tournoi en conclusion, une très bonne journée. 

Organisation au top : 
- Merci et Félicitations à Ben-Ito d’avoir tout géré tout seul
- Merci à Elodie d’avoir joué le rôle d’intendante et de serveuse
- Merci à tous ceux qui ont pondus les scénarios, ça a permis de casser les combos toutes faites et de remettre en cause nos façons de jouer – et ça donné plus de fun que de compétitivité dans l’esprit des joueurs.

Vivement le prochain tournoi  (auquel, selon la régularité de mon rendement en tournoi je devrais arriver dans les derniers, voire dernier).