Gens qui se baladent

mercredi 29 avril 2015

ASSASSINORUM GAMUS WORKSHOPUS



Games Workshop semble avoir pris le pli de nous sortir, avec un début de régularité, de nouveaux jeux de plateau en one shot.



Ces derniers sont des boîtes complètes, en édition limitée, et qui ne souffriront d’aucune extension ni d’aucun suivi ou support par la suite.



Ainsi il y a de cela plusieurs années les anglais satisfaisaient (pour une fois) la communauté de leurs joueurs avec une nouvelle édition de Space Hulk, jeu mythique des débuts de la firme, qui présentait un matériel d’une qualité rarement atteinte pour un jeu de plateau, tant au niveau des figurines que du reste du matériel.





Malgré l’attente fébrile de cette même communauté, ce ne fut pas Man O’ War qui fut proposé l’année suivante, mais Dreadflleet, une création originale sur le même thème (combats maritimes dans l’univers de Warhammer) qui malgré ses atouts ne suscita pas le même engouement.

A l'époque, même les jeux ponctuels bénéficiaient d'un suivi de gamme, quelques temps du moins...

La communauté espérait donc que la prochaine salve concernerait Blood Bowl, autre jeu mythique avec SH de la gamme. Et vu la qualité, tant de SH que de DF, les joueurs bavaient déjà d’impatience sur ce que leur réserverait une telle sortie.

Le saint graal pour beaucoup
Hé ben non. 

Dans un premier temps nous avons eu droit à une nouvelle vague de SH, avec quatre tuiles de plateau et deux scénarios en plus par rapport à la sortie précédente, mais pour une version exclusivement dans la langue de Shakespeare et avec au passage une augmentation de 33% (on retrouvait bien là la politique commerciale et tarifaire de GW). 

Et aujourd’hui c’est un tout nouveau jeu que nous propose GW et qui, contrairement à DF qui se rapprochait de Man O' War au moins de par son thème, présente lui une toute nouvelle mécanique.

Un jeu très cher, surtout pour un saut dans l'inconnu, mais qui en jetait visuellement
GW voudrait-il concurrencer FFG à qui il a cédé quelques licences en sortant de nouveaux jeux de plateau ? Oui et non.



Car là où FFG propose un suivi sur ses jeux sous licence GW (Relic, WH40K Conquest JCE, les divers JDR WH et WH40K,…), le toucan propose à nouveau un jeu en édition limitée, avec une présentation austère et destinée exclusivement au FBdM (fan boy de merde).



Jugez plutôt : 




ASSASINORUM : EXECUTION FORCE est un jeu de plateau pour un à quatre joueurs.





Le visuel met l’accent sur les figurines, et un tout petit peu sur le matériel - Pour une boîte dont le principe de base est de sortir des figs on peut encore comprendre  mais ne pensez pas avoir une quelconque info sur les règles ou la mécanique de jeu.



En voici la description éditeur :




Et dans ce descriptif on retrouve tout ce qui rend la politique commerciale de GW vomitive à mes yeux :



-          Il y a quinze « chaos cultists », trois « chaos space marines », un « chaos familiar » et un « chaos space marine terminator sorceror »
Cette unification de la terminologie par l’utilisation systématique de l’anglais est ridicule. Ça n'est pas propre à ce jeu, mais à la nouvelle politique de GW sur l'ensemble de sa gamme. Franchement, on se croirait dans une version québecoise d'Avengers. 
    

-          « Disponible jusqu’à épuisement du stock – entre la qualité du jeu et le fait qu’il est le seul moyen d’avoir des figurines d’assassins impériaux en plastique pour Warhammer 40k, il faut s’attendre à ce que tout parte très vite ! »

Non mais là c’est le pompon ! J’aime tellement ce côté prétentieux et vaniteux du « entre la qualité du jeu » surtout venant de l’éditeur, sans avancer le moindre argument en ce sens.

Pour le reste, GW nous sort d’abord un White Dwarf qui présente pour WH40K les nouveaux assassins impériaux (WD qui est, je le rappelle, et malgré une nouvelle version depuis quelques années, qu’un catalogue de figurines – et ici le moyen de vendre à part les règles et profils de certaines sorties au lieu de les inclure directement dans la boîte concernée) et vend ces mêmes figurines dans un autre  jeu à part. 
N’importe quelle autre boîte d’édition aurait mis dans ce jeu les profils des assassins pour les rendre compatibles avec ses autres jeux du même univers (Eden / Escape chez Taban, King of Tokyo/Zombies 15’ chez Iello, Tous les jeux dans l’univers de Runebound chez FFG,…)  
Mais pas GW, nooooon, pour s’assurer des ventes d’un jeu à propos duquel GW a verrouillé tant la communication publicitaire, que les possibilités de tests par des sites spécialistes sur la base de versions béta, c’est sans vergogne aucune que celui-ci te balance en exlu dans cette seule boîte les figurines d’un autre jeu. 

Comme d'habitude, ne vous attendez pas à jouer de suite dès l'ouverture de la boîte
 

Pour le « il faut s’attendre à ce que tout parte très vite" – Y a qu’à voir le nombre de boîtes de DF qui attendent sur de nombreux sites de revendeurs de trouver un acquéreur. Même SH qui était, lui, très convoité a été ressorti en version agrémentée quelques années plus tard alors qu’on nous avait promis que « quand y en aurait plus, y en aurait plus du tout, du tout ».

Vous ai-je précisé que le jeu n'était en outre disponible QU'EN ANGLAIS !!!! Et dans la description ils osent laisser la traduction de "accessible aux joueurs de tout niveau". Ce qui veut dire que si tu veux jouer un assassin impérial dans ton armée de Warhammer 40K (qui t'auras déjà très certainement couté un bras), il te faudra : 
1- Acheter le White Dwarf
2- Acheter un jeu dans une langue étrangère, qui a des chances de te rester sur les bras.
Foutage de geule ? Foutage de geule !



Enfin, je ne vous ai pas parlé du prix de la chose….. 100,00 €. Ce qui correspond au très haut du panier en matière de jeu de plateau. La même chose sortie par CMON, Tilsit ou Iello plafonnerait à 60 €uros, et j’ai plus confiance dans ces boîtes là pour sortir des jeux avec de bonnes mécaniques que dans GW. FFG sort parfois des grosses boîtes à environ 90€ (hérésie d'horus par exemple), mais quand on ouvre la boîte on voit qu'on en a pour son argent. Ici, à part les 4 assassins en exclu, les autres figurines sont des récupérations de figs existantes. Quant au matériel, pour ce qui est présenté dans les visuels, y a pas grand chose à se mettre sous la dent : 2 plateaux de jeu (un tripartite modulable au design sombre et moche, un plus petit), 8 cartes de références, 2 paquets de cartes type "évenements", 5 dés et une trentaine de tokens en carton.......



Hey ! Lenton ! Vous avez déjà vu un Kickstarter de chez CMON ? Vous voulez voir les 2 pages recto verso de goodies et autres trucs auquel j'ai eu droit pour le même prix chez FFP pour Shadow of Brimstone ? (qui est pourtant loin d'avoir les épaules de GW....de même que le melon aussi)



Au regard du caractère one shoot de la chose (ce qui veut dire pas d'extension/pas de suivi donc), GW ne s’embête même pas à mettre en avant (ce qui en conséquence veut dire que ce ne sera pas le cas) la rejouabilité du jeu, ses différents scénarios, les possibilités de campagne,… Non, apparemment vous devez à chaque fois faire la même chose, à 2, à 3 ou à 4.
Relic : un bon jeu où vous en aurez pour votre argent, toujours l'univers de WH40K. A noter que les personnages joueurs y sont représentés par des bustes, GW aurait interdit que soient crées des figurines qui seraient hors de son réseau de distribution.

Assassinorum : Execution force se revelera, peut être, être un très bon jeu ; mais personnellement au regard du prix, de l’absence d’info et de la présentation minable qui lui sont offert je ne me laisserai pas tenter ne serait-ce qu’une seule seconde à jouer le FBDM pour commander en super exclu cette boîte.

Je préfère attendre la sortie d’un autre jeu situé lui aussi dans l’univers de Wh40K,  mais produit par FFG, qui a au moins le mérite de faire découvrir ses productions de ce type par teasers réguliers et non avec comme argument commercial : « Notre jeu c’est de la bombe, achète le de suite sans regarder sinon tu l’auras jamais, et puis de toute façon tu seras bien obligé si tu veux jouer ses figs à Wh40K………et n’oublie pas de prendre le nouveau White Dwarf au passage ».  

Ca me rappelle les pubs/promos/articles de propagandes à l’époque de la sortie de Epic, avec l’argument qui tue « plein de dés à lancer !!! ». Comme quoi, à part l'univers même de WH40K, GW n'a vraiment plus grand chose à proposer à mes yeux., vu que ce même univers est mieux exploité par la concurrence.

Avec FFG on sait au moins ce qu'on achète

Un croisement entre Starcraft le JdP et Warhammer 40K

Les demeures de l'épouvante - APOLIS II Pt.1

Comme j'ai fini mon APO sur Deadzone, je profite du temps restant pour peindre les figurines du jeu "Les demeures de l'épouvante", une première partie étant prévue fin de semaine prochaine.


La boîte réunit :
- 8 Héros investigateurs (4 hommes, 4 femmes)
- 8 Prêtres sombres
- 8 Cultistes
- 2 Gargouilles
- 2 Petits dragons
- 2 Gros vers tentacules 
- 2 Grosses bébêtes rampantes

J'ai appliqué à la bombe une couleur de base pour chaque figurine, et ai commencé à attaquer les investigateurs. Je pense que l'ensemble des créatures sera très rapide à peindre (un encrage et un brossage et quelques détails) du coup j'ai attaqué en premier avec les héros qui restent les pièces maîtresses du plateau et qui, eux en revanche, demanderont plus de temps et de détails.


Même s'ils demanderont plus d'attention que les créatures et autres minions, j'envisage le minimum syndical, un peu comme pour les figurines de Shadow of Brimstone.


En voilà donc déjà trois de tombés au niveau des couleurs de base, reste un petit encrage pour fignoler le tout.

Alors oui, je sais, j'ai confondu Arkham et Gotham pour le Gangster, mais je voulais lui donner un petit look pulp à la Dick Tracy.


mardi 28 avril 2015

Deadzone - APOLIS Pt.6

Et voilà, j'ai atteint mon objectif pour cette APOLIS, mes deux strike team pour Deadzone sont terminées !




Prochain défi (si j'ai le temps) les figs du jeu "Les demeures de l'épouvante".

lundi 27 avril 2015

Deadzone - APOLIS Pt.5

Bon on rentre dans la dernière ligne droite pour Deadzone.

Encore une bonne séance peinture et la seconde faction (Plague) devrait être terminée.

(oui, j'aime bien regarder le "Joueur du Grenier" pendant que je peins)

Mutant Framboise/Cacao
Mutant Framboise/Chocolat au lait
 
Mutant Framboise/Chocolat blanc

J'ai également profité de ce dimanche pluvieux pour faire une simulation de terrain , question de voir si j'avais au final monté assez de bâtiment. Il semblerait bien que oui, surtout que sur les photos de mise en situation ci-dessous je n'ai pas ajouté tous les petits objets complémentaires de type caisses, bidons et autres.









Je dois bien avouer que je suis assez fier du rendu, même si je n'ai pas encore fini les travaux de peintures sur les décors. (les photos avec flash sont trop lumineuses mais permettent de mieux voir)

jeudi 23 avril 2015

Deadzone - APOLIS Pt. 4

La faction des Forge Father est désormais terminée avec le dernier Forge Guard qui a rejoint les rangs de ses compères.

C'est donc au tour de la faction Plague de passer sous mes pinceaux, et voilà déjà deux figurines de finies.




Bon ok, c'était pas les plus dures à tomber, mais elles m'ont permis de tester le schéma de couleur que je voulais obtenir. 



Plus que 7 figurines et quelques détails sur deux trois décors et je serai fin prêt à présenter une partie de Deadzone full paint.


lundi 20 avril 2015

Deadzone - APOLIS Pt. 3

En attendant de finir la dernière figurine pour les Forge Father, voilà la Plague qui vient de passer à la sous couche et au lavis.


Un dernier bâtiment également question de bien remplir le futur champs de bataille. Je voulais faire une construction avec une tour de trois étages mais je suis en fait venu à bout de mes sets de décors et n'ait pas eu assez de dalles pour faire un 3ème étage complet. Du coup on a une tour partiellement détruite car il ne me reste que des éléments de la grappe "champs de bataille en ruine".




samedi 18 avril 2015

Encore 4, plus que 1 - Deadzone APOLIS Pt.2

Bon il ne me reste plus qu'une seule figurine à finir pour la faction Forge Father. Les éclaircissements jaunes ressortent très flashy sur les photos mais sont moins grossiers en réalité, je les reprendrai peut être un peu pour les atténuer quand même.




Après restera à entamer la Plague, où les figurines sont plus nombreuses et plus grosses.

vendredi 17 avril 2015

1 de moins, plus que 5 - Deadzone APOLIS

Bon voilà déjà le Leader de ma faction Forge Father quasi terminé. Il me reste à finir les lunettes et faire le socle.




Les Trooper sont entamés et en voie de finition aussi.

jeudi 16 avril 2015

DEADZONE A.P.O.L.I.S.

Question de ne pas perdre ma motivation, je me suis inscrit sur l'APO.LIS lancé par Rafpark sur son blog (ici).

Il s'agit d'un défi peinture qui dure jusque fin Mai mais dont l'objectif est libre.

Pour ma part je me suis donc inscrit avec mes deux strike team Deadzone, les Forge Father et la Plague.

La strike team Forge Father retenue est composée de :

- Leader Brokkr
- 3x Trooper Borkkr
- 1x Specialist avec magma rifle
- 1x Forge Guard avec autocanon




 La strike team Plague de : 

- Leader stage 3A
- 3x Trooper
- 3x Trooper Hellhounds
- 1x Specialist avec HGM
- 1x specialist avec lance grenade
- 1x Nuée

Entreposée sur le plateau à thé de Madame, la Plague excelle dans l'art du camouflage.
N'ayant pas encore testé le jeu ces compositions ne se veulent pas particulièrement optimisées, juste assez variée pour avoir un peu de tout sans être noyé dès le départ sous une pluie de compétences et règles spéciales.
Elles sont donc encore soumises à variation mais me serviront de base pour la peinture.  

Les starter et booster des deux factions sont finis d'être montés, et c'est par les Forge Father que j'ai attaqué à grands coups de pinceaux.



Couche de base pour le moment, beaucoup de gris car je vais tout passer en NMM pour lisser les couleurs. En revanche, horreur, je me suis rendu compte que je n'avais pas tout ébarbé correctement :-/

Je n'en oublie pas pour autant les décors. J'ai dépoussiéré ma vieille boîte de base de AT-43 (que j'avais eu gratos sur Ludikbazar, et gardé de coté "au cas où"), et en ai retiré plusieurs barricades antichars, deux projecteurs et un container.

Les décors AT-43 ont l'avantage en plus d'être correctement pré peints.


L'ensemble va parfaitement s'adapter au deux bundles d'accessoires que j'avais reçu dans le kickstarter de Deadzone.


Je pense monter encore un ou deux bâtiment et mon terrain sera déjà bien fourni et rempli.


Une fois la tâche accomplie je tenterai, si le temps me le permet, une partie solo avec les règles de l'I.A. question de débroussailler le jeu avant une première vrai partie.