Gens qui se baladent

vendredi 13 juin 2014

Le premier convoi est passé !




Si vous jouez à X-Wing vous ne serez pas passé à coté des sorties épiques de ce mois, à savoir le GR-75 (plus connu comme le vaisseau cargo qui s’enfuit de la planète Hoth au début de l’épisode V) et le CR-90 (plus connue comme le premier vaisseau apparaissant à l’écran dans l’épisode IV, à bord duquel la princesse Leïa se fait capturer).

Je ne vais pas faire une revue complète de ce que vous trouverez dans les boites de ces deux vaisseaux, car on peut trouver des articles sur le sujet qui seront plus détaillés et analytiques que ce que je pourrais en dire ; je vais juste m’atteler à vous faire un petit panorama des deux figurines.


Le transport cargo est vraiment un gros vaisseau. Le fait qu’il soit fourni avec un XW, au schéma de peinture alternatif, met encore plus en avant son imposante carrure.

La réalisation de la figurine ainsi que sa peinture sont de très bonne qualité, même si j’ai noté que sur certains exemplaires la tourelle dorsale avait tendance à se détacher (elle se rémboîte sans soucis, et avec un point de colle si besoin est le problème est réglé).

Le base de mouvement est constituée de deux gros socles carrés identiques à ceux de la lambda ou du faucon sur lesquels viennent s’insérer la fiche cartonnée d’identité du vaisseau laissant un espace entre les deux socles plastiques. Ce procédé permet de distinguer de façon claire la proue de la poupe, ce qui a une très forte incidence dans les règles tant au niveau des actions que du ciblage (le cargo ne pouvant lui effectuer de tir en tant que tel, étant privé d’arc de tir).

Cette nouvelle catégorie de vaisseau immense s’accompagne d’un nouveau gabarit de manœuvre assez particulier, qui n’utilise pas les ergots avants du socle plastique mais s’insère au moyen d’une petite encoche dans le gabarit cartonné à même le socle du vaisseau. 
Le vaisseau ne peut qu’aller tout droit ou faire de légers virages en 1 et 2, et la prise en main du gabarit va nécessiter un peu d’entrainement pour calculer au mieux les déplacements.

Les deux tiges de supports sont également d’un nouveau format, bien plus haut et épais que celui des vaisseaux standards, de façon à ce que le vaisseau immense soit bien positionné au dessus de la masse.

Le vaisseau est fourni avec tout un tas de cartes et de jetons qui lui sont propres, notamment un deck de cartes dégâts spécifiques au cargo.

La « campagne » livrée avec est assez inintéressante à mon goût, trop pauvre scénaristiquement et plus à usage de bouche trou, ne provoquant pas de réelle immersion dans les événements du film. 
Il n’y a que trois scénarios et le dernier demande l’utilisation de trois cargos ce qui implique que vous devrez soit inutilement investir en multipliant les achats soit trouver d’autres joueurs qui en auront fait eux aussi l’acquisition.

Pour ce qui est du CR-90 Tantive IV, la figurine vient vite remettre au placard toute impression de grandeur que vous auriez pu ressentir à manipuler le cargo rebelle.

La figurine est vraiment énorme ! 




Assez bien détaillée dans sa gravure avec des tourelles canons rotatives, la peinture manque toutefois à mon goût de contraste et la bestiole fait vraiment gros bout de plastique. D’autant que la masse des réacteurs arrières est peinte de manière assez uniforme ne faisant pas ressortir la puissance de ces derniers. Un petit coup de lavis noir sur le vaisseau et une mise en lumière des réacteurs s’imposent pour faire de votre Tantive IV un vrai vaisseau d ‘apparat digne de votre table de jeu.



L'un de ces deux vaisseaux est moins écologique que l'autre, mais lequel ?
 
Le système de socle est identique à celui du cargo mais avec une fiche d’identité cartonnée plus longue, et cette fois un arc de tir pour la proue du vaisseau, sachant que celui-ci bénéficie d’une nouvelle règle de portée allant jusqu’à 5.

Là encore la figurine est fournie avec tout un tas de gabarits, jetons et cartes qui lui sont propres, notamment le deck de dégâts. 
La campagne quant à elle semble plus consistante que celle présente dans la boîte du cargo (et ne nécessite pas plusieurs navette CR90, elle), mais je ne l'ai regardé qu'en diagonale sans vraiment me pencher dessus.


Notez la présence de la ligne bleue délimitant la proue de la poupe



L’utilisation de ces vaisseaux implique de nombreuses nouvelles règles à assimiler (nouvelles actions, gestion de l’énergie, nouveaux types d’améliorations,…) qui viennent ajouter une couche plus complexe à un système d ejeu apprécié pour sa simplicité et sa fluidité.
C'est l'une des raisons pour laquelle le déploiement de tels vaisseaux est réservé à des formats supérieurs à 100 points. 

A voir si la même chose est prévue à moyen/long terme pour l’Empire sinon cela risque de créer une forme de déséquilibre si ce n’est en point, du moins en plaisir de jeu.

Pour finir, j’ai enfin reçu mon lot pour avoir fini 6ème au CR Sud Ouest à l’Isle Jourdain, à savoir un set de 6 dés translucides et deux cartes avec illustrations alternatives de Luke Skywalker.




4 commentaires:

  1. salut, et sinon la corvette tu l'as eu en francais ou c'est une version anglaise pour l'avoir si tôt?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux sont en VF, j'ai reçu la corvette lundi ou mardi. Commandée sur LudiKBazar.

      Supprimer
  2. Ca c'est du gros vaisseau. Dommage que je sois plus en pays catalan pour tester ces deux gros engins sur une table de jeu.

    RépondreSupprimer