Gens qui se baladent

mercredi 23 octobre 2013

12 Kilos de viande avariée

Paf ! Coup sur coup voilà deux beaux et gros colis de 6 kilos chacun qui me sont livrés, à savoir deux de mes financements Kickstarter.

Le premier c'est la complète jambon-fromage Zombicide, avec l'extension Toxic City Mall, et le stand alone Prison Outbreak, ainsi qu'un jeu de tuiles et de zombies supplémentaires pour chacune des trois boîtes (celle de base, l'extension et le stand alone).

Comment ne pas tarir d'éloges UPS pour le soin apporté aux marchandises qui leur sont confiées...
 S'y rajoute une partie des goodies débloqués par les strecht goal, soit une dizaine de survivants, deux jeux de dés, des petits curseurs en forme de crâne pour les fiches de persos, les boîtes des chiens compagnons et des chiens zombies, et un jeu de zombies, normaux, toxiques et berserk en édition spéciale.


A l'ouverture on sent qu'il va y avoir du boulot de rangement !

Première partie

La suite
 
L'ampli MARSHALL est vendu séparément en revanche
 Beaucoup de matos du coup qui m'a contraint à me séparer de la plupart des boîtes d'emballage, que je sais que certains d'entre vous garde religieusement en l'état (d'ailleurs si ça intéresse quelqu'un de récupérer les boîtes vides, je ne les ai pas encore jeté), pour tout trier dans des petits sachets et faire tenir l'ensemble dans les boîtes principales.

Et hop, après une bonne heure de travail tout rentre finalement dans les trois boîtes.
Le second colis c'est toujours du zombie, avec un autre jeu, bien moins connu pour le coup, DARK, DARKER, DARKEST.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser il ne s'agit pas là d'un ersatz de Zombicide comme on en voit fleurir plus vite qu'une mycose plantaire sur les plateformes de financement participatif, mais d'un vrai et bon jeu (enfin, "bon" je peux pas vraiment attester vu que je n'y ai pas encore jouer) bien différents dans son déroulement et ses mécaniques.

Chose appréciable, l'éditeur s'est fendu d'une traduction VF officielle (le jeu est disponible en trois langues dans la même boîte, français, anglais et espagnol).

La boîte de jeu est assez imposante, du genre jeux GW.

De très bonne facture, elle est même secondée par une boîte de même type comprenant tout les goodies de l’édition kickstarter. Le matériel à l'intérieur est de très bonne qualité, carton épais, graphismes clairs et détaillés, cubes en bois et figurines plastiques de bonne qualité bien que moins dynamiques que celles de Zombicide.

A gauche la boîte de jeu, à droite celle des goodies kickstarter
Le dos de la boîte de base
 
celui de l'extension (qui contient bien plus que ce que l'on peut voir sur l'image)
Une partie du contenu de la boîte de base.
Le jeu en lui même est plus dans une ambiance Resident Evil (premier jeu vidéo du nom j'entends), à savoir l'évolution en coopération d'une équipe de survivant à l'invasion zombie, qui cherche dans un manoir le moyen d'accéder à un laboratoire dans lequel se trouve l'antidote à l'épidémie.

Les joueurs devront collecter divers équipement pour réaliser des combinaisons de symboles qui leur permettront de décoder le cryptage qui protège l'accès au labo ainsi qu'à certaines pièces. Mais tout ça doit être réalisé en un temps limité !

Le manoir est constitué aléatoirement de plusieurs tuiles pièces/couloirs, un peu comme dans le jeu Zombie!!! Ajoutez à cela des règles de caméras de surveillance, d'incendie progressif, et autres joyeusetés et vous obtenez une bonne ambiance pour un jeu qui se révèle un poil plus sophistiqué dans ses mécaniques que Zombicide.

La boîte édition kickstarter comprend diverses extensions pour le jeu, de nouveaux adversaires, de nouveaux survivants, des règles pour une évasion en hélico, pour gérer la présence d'autres survivants non joueurs dans les lieux, ou encore pour jouer avec comme autre épée de Damoclès, en plus du temps, la potentielle contamination par radiations des joueurs. Moins de tuiles et de jetons en carton, mais plein de figurines en plus avec de nouvelles sculptures, dont un gros paquet de zombies phosphorescents :-)

Une partie du contenu de l'extension
Je ne compte pas toutes ces figurines (plus d'une centaine en tout quand même !) dans mon décompte des figs achetées vu que je n'ai, et n'ai jamais eu, l'intention de les peindre.

Et bien il ne reste plus qu'à jouer maintenant !!

lundi 21 octobre 2013

Opération Tempête de l'espace

L'heure est grave pour la rébellion.

L'Empire a capturé lors d'un raid un officier de l'alliance rebelle détenteur d'informations stratégiques.

Le prisonnier ne doit en aucun cas arriver au seigneur Vador et doit être repris, mort ou vif.

Le convoi carcéral est en route vers l'Etoile Noire, il faut mobiliser une escadrille pour l'intercepter.

Les forces en présence :

Empire : 
Grand Moff Shiver66 (Monsieur D.) & Petit Moff Monsieur M.


- Escadrille pénitentiaire : 2 Firespray - Chasseur de prime
- Escadron Obsidian : 2 Pilotes obsidian (Tie fighter) + Winged G. + Night Beast
- Escadron Cimeterre :  1 Pilote Cimeterre (Tie Bomber)
- Escadron Indictor : 3 Pilote de l'académie + Backstabber
- Escadron Indictor 2 : 3 Pilotes de l'académie + Dark Curse
- Escadron Avenger : 3 Pilotes Avenger (Tie Interceptor)

Rebelles : 
Amiral Le Preacheur, Cadet Monsieur JP

- Escadron Rogue : 2 Pilotes escadron rouge (XW) + Wedge Antilles + 2 Droides R2
- Escadron Rogue 2 : 2 Pilotes escadron rouge (XW) + Garven Dreiss + 2 droides R2
- Escadron Vert : 3 Pilotes escadron vert (AW)
- Escadron Gris : 2 Pilotes escadron gris (YW) dont un canon à ion
- Escadron Dague : 2 Pilotes escadron dague (BW)

Le prisonnier était detenu dans l'un des Firespray (à la discrétion des joueurs Empire).
Les escadrons Indictor 2 et Avenger n'étaient déployés qu'aux tours 2 et 3 respectivement.

Objectif rebelle : 
Ramener à zéro les points de coque du Firespray (Celui-ci n'est pas retiré de la table mais ne peut plus être joué).
L'arraisonner en restant un tour à distance maximum de 1 (petit gabarit de déplacement) pour contrôler la présence ou non du prisonnier, et le récupérer.

Objectif Impérial :
Détruire la flotte rebelle avant qu'elle ne récupère le prisonnier.

Placement : 
Terrain de 130 de profondeur, sur 90 de largeur.
Chacune des forces à 1 cm du bord, en opposition, et le Tie Bomber, qui avait perdu son escadrille et se retrouvait là par hasard, sur l'un des flanc en partie médiane.


Avancée frontale d'un coté....

.... comme de l'autre.

Au centre, sur la droite, le matricule SC-72-7, lost in space.

Çà commence à s'entrecroiser




Le gâteau préparé par Madame pour nous rassasier

Une fois découpé, il se met à former le symbole de la rébellion, nous y voyons avec Monsieur JP l'augure de notre victoire !

Le Firespray de Monsieur D. se place dans le sens de la largeur pour aligner tout ce qui gravite devant, et derrière.


Les rebelles tournent autour sans jamais pouvoir vraiment s'occuper des Firespray.



Le Firespray a été gravement touché, ses points de coque à 0 il dérive dans l'espace dans l'attente d'être arraisonner.

Nous avons touché le bon Firespray sur les deux, les Tie commencent à venir faire barrage pour nous empêcher de libérer le prisonnier.



Y a comme de l'agitation derrière non ?

Le second Firespray vient à la rescousse mais trop tard, le prisonnier a été récupéré à bord de l'YW.

Les pertes - auxquelles s'ajoute le Firespray.



Le BWing et le Bomber se sont révélés particulièrement résistant, même s'ils n'ont pu vraiment s'illustrer au combat du fait qu'ils n'étaient pas équipés (m'enfin le BW avec ses 3 en tir et ses 5 boucliers c'est une brute).

Les nuées de Tie ont été une fois de plus une vrai plaie, bloquant toutes véléités rebelles de faire de longs déplacements, en bloquant les mouvements.

Nous avons eu de la chance avec mon coéquipier de mettre à mal le bon Firespray en premier, car le second s'était déjà éloigné de la zone de conflit et n'avait perdu que deux de ses boucliers.

Mon dernier A-Wing a pu arraisonner le convoi carcéral en premier mais n'a pu tenir tout le tour, heureusement l'un des Y-Wing de JP a pu finir le boulot avec le soutien de mon BWing, pendant que les Tie s'agglutinaient comme des mouches.

Victoire donc pour les rebelles mais sur le fil...






































mercredi 16 octobre 2013

Où sont les feeeeeeeeemmes ?

Avec leurs mains pleines de laaaaames ....

Début de travaux sur Irina qui devrait clôturer pour un temps le développement de mon gang Jokers, avant que je ne m’attèle à peindre 100 points de la faction du Convoi.

La figurine est fine, très fine, trop fine. Du coup, difficile de tiger la tête ainsi que la figurine elle même (que j'ai toutefois réussi à fixer sur un socle en gardant un petit bout de la barre des pieds). De même, à peine après quelques manipulations dans mes gros doigts boudinés et bien peu dextres la main gauche a tout simplement cassée...Grrr du coup j'ai du tartiner de colle pour la remettre en place.

La jambe gauche ne s'adaptait pas très bien non plus et j'ai du combler comme j'ai pu avec du green stuff liquide de chez GW. 

La peinture de la peau déborde allègrement sur la poitrine, c'est voulu, je vais essayer de rendre un effet de transparence du T-shirt à ce niveau là (je vous vois déjà baver bande de petits coquins que vous êtes ! ).


NB : Bon, Blogger c'est vraiment de la merde, j'ai le script Java qui merdoie et du coup je ne peux pas mettre à jour les onglets de la colonne de droite du site.
J'en suis donc à 1 fig de peinte ce mois-ci pour 11 achetées.

lundi 14 octobre 2013

Bienvenue dans la famille

Le gang Jokers s'agrandit avec l'arrivée de Yuri.

Les figs de Taban pour Eden sont vraiment lourdes à monter je trouve, car d'une gravure très fine et aux poses dynamiques ce qui implique de petites pièces à coller, mais ont l'avantage de se peindre relativement vite.

La photo est prise à l'arrache ce midi avec l'Iphone et ne met donc pas réellement en valeur la fig notamment et les nuances de couleurs. 

Mais bon, c'est toujours mieux que pas de photo du tout.



Vous noterez au passage la plaque en NMM du socle

Avec en prime une petite photo de famille : 



jeudi 10 octobre 2013

Le cirque catalan

Hahahahaha !!! (Rire machiavélique inside)

Pardonnez moi mon père car j'ai péché.

J'ai re gouté au plaisir interdit.

Avec Raphael.

Il est tellement bien monté faut dire : long, fin, insidieu, avec ses beaux poils lustrés au bout...

Mmmm un régal à prendre en main ou en bouche.

Je l'ai manié peu hier soir, mais je l'ai manié, et c'est ça le plus important.

Le final fut une explosion de couleurs !!!

Le pinceau Raphael 8404 taille 1, y a rien de mieux pour se remettre à la peinture !

Applats pour Yuri du Gang Jokers (ou des Catala Fada au choix)





lundi 7 octobre 2013

En cours de déménagement

Pas beaucoup d'activité sur le blog en ce moment car je suis en train de travailler sur son transfert vers un autre site.

Je trouve que Blogger manque franchement d'outils de personnalisation à part les gadgets inutiles et les trucs pour la pub. En plus, le site bug assez souvent quand je veux faire des modifs, et ça me gave...

Du coup je suis en train de mettre sur pied un nouveau blog sur canalblog.

En attendant je maintiens BDN sur blogger le temps que je me sorte de la création du nouvel ouvrage.

Edit : Aux bloggeurs qui passent par ici, si vous pouviez me donnez votre avis sur les fournisseurs de blog que vous utilisez en commentaire - Merci ;-)