Gens qui se baladent

mardi 30 juillet 2013

Pour les faineants, ou les gars pas doués, ou les deux

Peindre une figurine pour son jeu préféré c'est une chose, mais si votre guerrier elfe ou votre Space Marine sur lequel vous avez passé des heures à finasser les détails finit sur une vulgaire rondelle de plastique sobrement peinte en marron ou vert gobelin, l'impact qu'aurait pu avoir votre travail, magnifique à n'en point douter, en sera fortement amoindri.

Allez les gars, la chasse à ces parvenus finement soclés est ouverte !

CQFD : La simple sous couche des socles n'arrive pas à mettre en valeur la magnifique peinture de cette armée.... Eldar ?

Faire des socles c'est facile vous dirons beaucoup de gens. Les solutions les plus simples consistent à floquer la chose, en saupoudrant soit d'herbes, soit de sable de maquettiste. Un passage de pinceau, un petit brossage le cas échéant et le minimum syndical est effectué. D'autant que de nos jours plusieurs boites proposent, soit des socles tout moulés (que l'on réservera aux pièces majeures ou aux bandes de jeu d'escarmouche, en raison du cout de revient vite élevé si vous devez socler toute une armée), soit des kits de soclages qui vous éviteront les balades du dimanche au bord de la mer ou dans la nature en quête du caillou parfait ou du sable le plus fin.


Vous pouvez également vous lancer dans la réalisation de quelque chose de plus travaillé, plus complexe, qui donnera un cachet certain à votre ouvrage.




Mais soyons logiques, quand on a des piétons à peindre à la chaine, on n'a pas forcément le temps ni l'envie de se donner à fond sur leur socle (sans parler des fois où le résultat obtenu n'est que peu conforme avec celui escompté).

Hé bien mes braves gens, votre serviteur (et maître) a la solution idéale, car j'ai trouvé pour vous, et rien que pour vous, ce petit projet de financement participatif sur Kickstarter : Les tampons à socler !!

Il s'agit de tampons cylindriques que vous viendrez sauvagement abattre sur votre socle préalablement couvert d'une couche de fimo ou de patafix ou de ce que vous voulez tant que c'est malléable, que ça sèche et se peint.

Les petits gars qui fabriquent ça ont pensé à tous le monde et il y en a pour tous les gouts : urban street, cité, cimetière, champs de bataille, terre (et non terre : champs de bataille...).






Quatre exemplaire pour chaque thème, et un cout total de 55£ pour le set de 20 tampons différents (vous pouvez également acheter les set à l'unité pour 11£ les 4).

Vous n'aurez plus aucune excuse désormais si vous continuer à présenter vos figurines sur de simples rondelles noires ou à peine sous couchées !

mercredi 17 juillet 2013

Joie de vivre

Tadaaaaam ! Voilà qu'à peine deux jours après l'avoir sous couché, le petit Mikhail vient déjà rejoindre sa bande potes Jokers.

Bon, j'avoue, j'ai joué le flemmard encore une fois en en faisant un manchot. En fait, le bras droit est une pièce à part, et la mienne (avec mon bol habituel) est mal moulée. Comme la pièce est trop petite pour la contreperçer, je me vois mal la coller pour qu'elle tombe dès que j'aurai enlever mon doigt.

J'ai donc pris le partie de la peindre à part, et je ferai soit un raccord à la pâte milliput quand je serai motivé (faibles probabilités), soit je le laisse manbchot parce que je trouve que l'handicpa lui apporte encore plus de sobriété, rendant la figurine interessante.

Je regrette également que les deux doigts pointés de la main gauche soit également mal moulés et amputés d'un millimètre.

Pour le reste la figurine a été très rapide à peindre du fait du peu de détail, et très agréable également.

J'ai fait le socle en même temps cette fois, question de ne pas voir la fig végéter sur l'étagère pendant des mois en attente de son socle, comme j'avais fait avec Anton.





lundi 15 juillet 2013

Nouveaux projets en crowfunding

Je ne traine généralement que sur Kickstarter pour ce qui est des projets à financement participatif, mais j'ai atteri par hasard sur Ululle (dont j'ignorai jusqu'alors l'existence même), le pendant européen de KS.

Or sur Ululle je suis tombé sur ce projet qui m'apparait très sympa : la réédition (et du coup sous forme collector) du second livre du jeu de rôle des Ombres d'Esteren : Voyages.

Le projet en cours sur Ululle


Les Ombres d'Esteren est un jeu de rôle bien ficelé, dans un univers celtico-médiéval horrifique. L'ensemble du matériel est de très très bonne qualité et c'est en outre une production française. Ci-dessous quelques artwork des différents livres pour vous rendre compte.






Je ne saurai donc trop vous conseiller de vous ruer sur cette offre afin de compléter votre collection, ou la commencer le cas échéant. L'investissement vaut son pesant, et l'ensemble au pire se revendra fort bien si vous n'y trouvez pas votre bonheur

A noter que si vous voulez tester le jeu, vous pouvez gratuitement télécharger le "Livre 0 : Prologue" qui contient un résumé du systèmejeu, un exposé de l'univers, des persos pré tirés et trois scénarios, de quoi vous occuper quelques soirées à moindre frais.



Sinon sur KS j'ai trouvé ces deux jeux qui m'ont l'air sympas.

Dark Skies est un jeu de simulation de combats aériens dans une uchronie steampunk, qui plaira sans aucun doute aux amateurs de Dystopian Wars, et dont le projet est supervisé par Andy Chambers que les vétérans de WH40K ne sont pas sans connaître les mérites ; 

Quatre factions seraient disponibles, Le Royaume d'Angleterre, l'Empire Germanique, La Russie, et des créatures cthuliennes (dont je ne suis pas sur qu'elles soient effectivement jouables).

Plusieurs tailles de chasseurs (dont l'envergure de certains est égale à la longueur d'un Rhino Space Marine !), des règles gérant les manœuvres et trois niveaux d'altitude, espérons que le jeu ne sacrifie toutefois pas la fluidité au réalisme. Surtout avec un X-Wing qui marche du feu de dieu coté concurence.


Dark Skies 







Shuriken est un jeu de plateau avec beaucoup de matériel et figurines qui a l'air également fort sympathique, le principe semble être la réalisation de missions avec son clan de ninjas (détaillés en plusieurs types de combattants chacun avec les figurines qui lui correspondent) dans une sorte de dojo. Selon je ne sais quelles circonstances les différentes pièces de la demeure peuvent être dévastées, les tuiles étant en ce sens recto-verso. Les figurines quant à elles sont bien détaillées pour ce type de jeu et l'ensemble semble respirer une certaine qualité.

 Shuriken 





mercredi 10 juillet 2013

Uncharted Seas, c'est fini, et dire que c'était le ManOwar de mes amours....

La communauté de joueurs avait senti le vent tourner ces derniers temps quant au futur et la pérennité de The Uncharted Seas.

Après une grande révolution courant 2011, avec la ré édition de toutes les flottes (selon les nouveaux standards de qualité en matière de sculpture  alors atteint par Spartan Games pendant le devellopement de Dystopian Wars), les annonces de sorties et de suivi s'étaient faites d'un coup plus rares que les cheveux sur la tête de Monsieur Propre.

Puis, début d'année 2013 une annonce, enfin, mais celle d'un rabais de 30% sur tous les produits de cette gamme : tentative de relancer un jeu un temps délaissé par ses concepteurs en raison d'une surcharge de travail ou opération de liquidation des stocks avant la liquidation totale ?

Soldes !! -30% sur les canots et les gilets, mais ne vous inquiétez pas : TOUT VA BIEN !!!!!!
C'est malheureusement la seconde solution qui était à l'honneur et confirmation en est tombée fin du mois de Mai dernier : Annonce officielle sur le forum de SG

Sur le site de SG, on nous précise que les articles pour TUS ne seront plus disponibles que via la boutique en ligne et chez les revendeurs en fonction des stocks encore en cours, ce à partir de Juillet 2013 - Les revendeurs et boutiques ne seront donc plus achalandés à compter de ce mois, et les figs s'épuiseront petit à petit pour ne plus être disponibles ni ré éditées.

En gros, on nous balance que TUS leur a permis de bien démarrer et de se faire connaître mais que depuis ils ont grandis, et ont crées plein de nouveaux jeux (desquels au final seul Dystopian Wars arrive à tirer son épingle ) et  que malgré leur tentative de faire reprendre gout aux joueurs à TUS en re sculptant la gamme, l’intérêt de ceux-ci se serait finalement cantonné aux nouveautés de chez SG (en fait Dystopian Wars), justifiant l'abandon pur et simple de TUS....

James Cameron abandonnant en vitesse Titanic pour ne se consacrer qu'à Avatar
 Moi je dirais plutôt : "qui veut abattre son chien dit qu'il a la rage".

Au demarrage SG menait deux jeux de front : TUS et Firestorm Armada (pendant galactique de TUS, bien que ce ce soit plutôt TUS qui soit le pendant med-fan de FA). L'engouement de la communauté était là : création de forum et blogs sur le jeu avec multiples aides de jeu, mise en place d'une traduction complète en Fr des règles, organisation de démos et de petits tournois,.... Mais paradoxalement : aucun soutien de SG. 

Comprenez bien, cette boîte anglaise (ou américaine) presque inconnue sortait deux jeux de figs dans un contexte où le marché est tenu d'une main de fer par quelques géants, une communauté enthousiaste se démenait pour faire connaître et répandre le jeu, et cette même boîte ne donnait suite à aucune des demandes de cette communauté, ni ne lui adressait son soutien !

Ainsi, si SG a finalement donné le droit de traduire le livre de règles, elle a également à cette occasion interdit toute reproduction de la mise en page et des graphismes/graphiques. En gros : notre jeu vous plait ? Traduisez le mais sous forme de merde si vous voulez le faire développer dans votre pays, question qu'on ait quelque chose a vendre si l'envie nous prenait de le traduire. A croire que ces mecs ont été formés par le Black Codex de chez Games Workshop.

Pour le reste, j'avais adressé mon exemplaire de traduction, tel que je le propose à la distribution gratuite à qui le demande, à l'un des gars avec qui j'étais en relation chez SG (celui qui avait déclaré autoriser la traduction), et je n'ai jamais eu de réponse, ni à mes questions ni à quoi que ce soit d'autre. Du coup, la trad est à dispo de qui la veut pour la peine, et elle reprend en gros la charte graphique du livre qui plus est.

Après il y a la politique des sorties : 
Coté règles, on nous sort une première mouture avec des règles très intéressantes, simples, assez fluides et complètes mais dans un style rédactionnel absolument insupportable (genre rédaction niveau CM2). Puis une pelletée d'erratas et ajustements sous forme de Pdf à télécharger (marque indubitable que le livre a été fait à la va vite).
Puis, à peine 6 mois plus tard, une nouvelle édition d livre (qui n'est autre qu'un ajout desdits pdf a la version de base), et enfin un an après, une nouvelle version qui cette fois ne devait pas changer grand chose mais au contraire changeait tout.
Les suppléments prévus, de campagne et de background, n'ont eux jamais vu le jour.
Les (très) rares scénarios à disposition n'auront su renouveler le jeu, et les quelques erratas et nouveaux points de règles ont été balancés aux joueurs comme les restes du repas de la ferme aux cochons.

Quand un jeu est délaissé et méprisé par ses auteurs, quand ces derniers au final par leur comportement méprisent leurs clients, on ne peut s'étonner de se voir annoncer qu'en raison d'un engouement moins important de la part des joueurs l'éditeur décide de ne plus donner de suite.


Coté figurines, la re sculpture de toutes les flottes a été le premier gros schisme dans la communauté des joueurs. Alors que certains s’émerveillaient devant les nouveautés qui allaient pouvoir attirer une nouvelle vague de joueurs, d'autres appréciaient moyennement d'avoir été les dindons de la farce ; à savoir avoir investis dans les figs du jeu pour le lancer et le faire connaître, et se retrouver ainsi avec des flottes, certes complètes, mais composées de vieux modèles moisis comparés aux nouveaux - le tout sans parler du manque de cohésion, une fois les nouveautés acquises, des différents styles de vaisseaux au sein d'une même flotte.

Hooo qu'ils sont jolies ces bateaux qui viennent me rejoindre sur l'étagère
Ainsi donc The Uncharted Seas, c'est fini.
Le jeu continuera de vivre chez les passionnés qui s'étaient déjà défait des carcans de SG.
Car en raison de règles suffisamment simples et d'un matériel à réunir pour jouer somme toute peu important et peu onéreux, TUS peut se voir considéré comme un jeux de plateau classique plutôt qu'un  jeux de figs à l'échelle de Warhammer Battle ; comme on sortirait un bon vieux Talisman ou le plus récent X-Wing avant ou après un apéro.  

Pour ma part mes flottes sont suffisamment complètes et peintes pour ne pas jeter l'ancre d'aussitôt !

Ha tiens, je peins desfois aussi....encore....

Bon, j'ai quasiment fini Anton pour mon gang Jokers à Eden mais je dois bien reconnaître que je ne suis guère satisfait du résultat.

Les photos, prises à l'arrache avec l'Iphone ce matin,  ne rendent en outre guère justice à certaines parties de la figurine, notamment le visage qui ressemble ici plus à une tartine de crème Nivéa avec un triangle rouge (En fait le nez et la bouche sont dissociés je vous rassure, même si a n'en donne pas l'air sur la photo).

Pour être tout à fait honnête je n'ai fait que peindre le socle car j'avais déjà amené Anton au stade où il en est aujourd'hui, il y a de cela pas mal de temps déjà.




En plus j'ai foiré le panneau car ma barre centrale n'est absolument pas alignée comme il faudrait.

mardi 9 juillet 2013

Nostalgie dont vous êtes le héros

En surfant je suis tombé par hasard, il y a déjà quelques temps de cela, sur ce site très complet qui recense tous les livres dont vous êtes le héros parus dans les années 80-90 (Le lien ici )

Les LDVLH c'est vraiment toute mon enfance, ma candide jeunesse d'élève de primaire.

C'est avec mon premier livre dont vous êtes le héros que j'ai découvert le médiéval fantastique et tout cet unviers duquel je ne suis jamais plus sorti. Mon parrain avait offert ce livre à mon frère (de trois ans mon ainé) qui n'en avait que faire, et dans lequel je me suis plongé, par curiosité et intrigué par la couverture...."alléchante" : 

Là où tout a commencé.
 Ma passion pour ce type de littérature a alors explosé, on était aux environs de 1984-1985, et c'était là la seule source de fantastique à laquelle je pouvais avoir accès grâce à la bibliothèque municipale et les librairies. 

Ma mémoire en la matière s'étant altérée avec le temps je ne suis plus très sur desquels j'avais ou ai fait, mais je dirai que cette liste ci-dessous est fiable à 95% dans son contenu : 









































Lors d'un trajet en voiture pour les vacances d'été à la montagne, mon chien a vomi sur ma collection de La voie du tigre.........J'ai rarement été aussi triste enfant que le jour où j'ai perdu "Les seigneurs de la guerre" et "Les démons du Manmarch' dans une flaque de vomi encore chaude....