Gens qui se baladent

vendredi 8 mars 2013

Les corbeaux se cachent pour mourir



Je dois avouer que je suis encore mitigé sur ce bouquin.

"Délivrance perdue" de Gavin Thorpe.


GT est l’un des moins bons auteurs, si ce n’est le moins bon, de la Black Library. Premièrement parce que ce n’en est pas un, deuxièmement parce que son style est souvent imbuvable, visant à placer ses connaissances de l’univers de WH40K dans une intrigue banale et même de mauvaise qualité.

Délivrance Perdue traite de la Raven Guard, l’une des légions les moins connues, et de son Primarque Corax, tout aussi peu people parmi ses frères.

L’histoire démarre lors du retrait des troupes de la RG, du moins le peu qu’il en reste, après le massacre de Istvaan V. La légion est quasiment anéantie et va chercher par tous les moyens à se reconstruire pour pouvoir frapper Horus du mieux qu’elle le peut, et selon sa façon de faire, soit la guerrilla. Ca tombe bien, l’Empereur va donner à Corax ce dont il a besoin, l’accès à la source génétique des Primarques. Mais c’est sans compter sur l’Alpha Legion, qui a sournoisement infiltré la Raven Guard pour s’emparer pour Horus, ou à son profit, de ce petit cadeau.

Version pré M1 de Délivrance Perdue, avec des sources d'inspiration de merde, on ne peut donc produire que de la merde.
L’histoire met des plombes à démarrer, les 100 premières pages environ sont inintéressantes. Corax est un primarque on ne peut moins charismatique, faiblard et sans interêt, on regrette même qu’il se soit pas fait buter sur Istvaan, ça nous aurait économisé ses reflexions et pensées de scout.  Bon tout n’est pas à jeter non plus, j’ai bien aimé le passage dans le labyrinthe pour accéder à la crypte, mais je crois bien que ce soit tout (et encore ca cassait pas 3 pattes à un canard).

La première création de l'Empereur pour protéger ses travaux et découverte.


Pour le reste, c’est moins lourdingue que "Les anges des tenèbres" ou les nouvelles moisies des recueils, y a de l’amélioration dans le style (ou dans la traduction), mais ça reste un livre qu’on lit sans surprise ni grande attention. Sans compter les incohérences dans le récit, pas réellement dérangeantes (quoique), mais existantes quand même.
Donc, moins pourri que "Nemesis" par exemple, mais pourri quand même.

La Raven Guard n’a pas eu de chance en tombant sur Gavin Thorpe, elle aurait pu se dévoiler sous un éclat  de grandeur et montrer qu’elle était digne d’intérêt, mais peine perdue, ce bouquin ne fait qu’expliquer pourquoi la RG n’a jamais été mise en avant, et surtout, qu’on ne trouverait aucun intérêt à ce que cela change.

Ou les bas fonds de la non littérature



3 commentaires:

  1. Déjà rien qu'en voyant le nom de Gaouin ça m'encourageait à courir très loin de ce bouquin... autant ton analyse ne fait que confirmer ce que je pense -.-

    Je vais donc passer mon chemin concernant cet opus.

    Merci pour tes commentaires !! ^^

    RépondreSupprimer
  2. Ben tu ne rateras pas grand chose. POur t'en faire un résumé :

    ATTENTION SPOILERS :

    La Raven Guard se retire d'Istvaaan V et se rend sur Terra où Corax arrive à rencontrer l'Empereur. IL veut obtenir de ce dernier la permission d'aller frapper Horus par des attaques de guerilla, refusant de rester camper sur Terra pour préparer la défense du Palais Impérial comme le souhaiterai Dorn. L'Empereur accepte et confie à Corax le moyen d'accéder à la crypte dans laquelle il a crée les Primarques pour qu'il puisse rebâtir sa légion (on se demande pourquoi l'Empereur n'a pas confié se secret à Dorn afin qu'il monte une armée de défense digne de ce nom).
    Corax part pour la crypte qu'il ne peut atteindre qu'en traversant un labyrinthe truffé de pièges. Face à la dernière épreuve, Corax est pret à pousser son ancien archiviste à outrepasser l'édit de Nikaea pour qu'il fasse appel à ses pouvoirs psychiques pour ouvrir la dernière porte.
    Dans son entourage proche, il l'ignore mais ce sont cachés des membres de l'Alpha Legion qui se sont fait greffer le visage de camarades de la RG tombés sur Istvaan (on se demande quand est-ce que les gars de l'AL ont eu le temps de mener à bien les opérations chirurgicales...). Leur but était de prendre connaissance du secret que l'Empereur allait confier à COrax, et de s'en emparer au profit d'Horus.

    Une fois l'accès à la crypte possible, les RG embarquent l'intégralité du matériel et le ramène sur Délivrance, planète d'origine de la légion. Là ils commencent leurs expériences et arrivent à créer un premier jet de nouveaux marines, qui arrivent à maturation physique et avec l'entrainement requis en quelques jours seulement. Cette nouvelle génération est plus agressive que les Space Marines standard, mais elle bénéficie des nouvelles armures MKVI, fraichement sorties des forges de Mars et apportées sur un plateau par les Imperial Fist à Corax.
    L'Alpha Legion entre alors en scène en corrompant la souche génétique par l'introduction d'éléments du Warp. La fournée suivantes de petits pains de la Raven Guard est alors frappée d'horribles mutations chaotiques. Mais chez Corax le chaos en s'en tape, les petits gars sont avant tout de la Raven Guard alors plutôt que de les bruler, ou les éliminer fissa, on les garde avec nous le temps de trouver une solution pour les faire redevenir normaux.
    Finalement, Omegon fait se soulever les anciennes guildes techno-choses de Délivrance pour les faire attaquer le laboratoire de Corax, question de faire diversion pendant que ses petits gars s'emparent de la souche génétique d'origine des primarques. Ces derniers arrivent presque à leurs fins avant d'être interceptés par quelques gars de la RG moins cons que la moyenne. Mais trop tard, Omegon à réussi à duper son monde et s'est cassé avec la souche.
    C'est pas grave, Corax boude parce qu'il peut plus faire de nouveaux petits gars, mais il garde avec lui ses mutants (qu'il félicite et décore pour leur aide dans l'attaque)et s'en va taper du Word Bearers sur un avant poste perdue.

    Fin.

    - Monsieur Thorpe je n’écrirai rien sur ce livre, c'est une merde !
    - Crève pourriture communiste de l'Alpha Legion !

    RépondreSupprimer
  3. WTF ??

    Mais c'est quoi cette histoire avec ces actions toutes pourrites ??!!

    Si j'osais une multi-expression que je me refuse en temps normal à employer, je dirais "trololol ptdr mdr sncf ivg total epic fail powned" !!!

    Non, plus sérieusement, comme d'habitude GW prend un truc super sympa à la base (l'hérésie d'Horus) et use tellement le concept jusqu'à la corde qu'au final on aboutit à une nouvelle infamie bassement commerciale qui a perdu toute saveur.

    Là faut dire qu'on avait des signes avant-coureurs : "l'auteur" qui a commis ce truc n'étant autre que gaouin "trop gavant" thorpe, et je suis rassuré puisque comme d'hab il a encore fait de la merde avec l'air bien satisfait de lui qu'on lui connait (suffit de voir le WD consacré au dark angels avec sa tronche de cake tiens -.-)

    Au delà il faut quand même tirer les conclusions qui s'imposent : GW fait maintenant n'importe quoi pour vendre à tous les niveaux. On sort du cadre "armée trotro forte de la mort qui tue" (blood angels, chasseurs gris...) là : maintenant on a des livres "dragonball 40k" avec où ce n'est qu'un empilement absurdes de passages estampillés "multiples rebondissements" ou ça charcute à tous les étages, avec une intrigue digne de Chuck Norris dans un mauvais jour (là ou le héros doit traverser une distance de 3m en mode Olive et Tom pendant 200 pages pendant que ça fait 3 jours que le monde va exploser dans 10 secondes...). Affligeant, consternant... mais surtout décevant.

    J'ai de toute façon pris la décision d'arrêter définitivement mes achats de figs GW (mais pas la peinture de figs ^^), je me prépare à poster un sujet très circonstancié d'ailleurs...

    Merci de ton analyse en tout cas : j'ai eu peur que ce nouvel opus soit merdique, tu m'as trop rassuré, il semble l'être au-delà de mes espérances... tellement que je ne vais pas l'acheter XD

    RépondreSupprimer