Gens qui se baladent

mardi 3 avril 2012

Parties de plaisir au chalet du diable

Un gros weekend encore, réunis avec plein de Môssieurs et de Môdames, pendant lequel nous nous sommes livrés en autre à quelques parties de jeux de plateau et autres (Burger Quizz, Time’s up, Les aventuriers : la pyramide d’Horus, Zombie !!!, Perudo, …) et notamment la découverte pour moi d’un nouveau jeu : Shadow hunter.

 
Shadow hunter est un jeu où vous incarnez soit un shadow (créatures maléfiques), soit un chasseur de monstres, soit un personnage neutre, chacun avec un objectif à remplir pour gagner. Cela va de tuer tous les chasseurs en jeu à être le premier à mourir dans la partie. L’identité de chaque joueur est gardée secrète (et donc par là même son objectif) et les déplacements sur le plateau vous amènent à collecter des cartes enquêtes qui vous permettront au fur et à mesure d’éventuellement deviner qui est quoi, et s’il est une menace, une cible ou un allié.  Les cartes équipements viennent vous porter des bonus au combat, ou infliger des blessures aux adversaires, mais gare à qui vous attaquez tant que vous ne connaissez pas son identité.

La mécanique est simple, le jeu fluide, et les parties un régal (nous avons fait deux parties, chaque fois à 7 joueurs).


 
La partie de Zombie !!! s’est pour une fois déroulée selon les vrais règles, et ce ne fut pas une mince affaire de s’en sortir, encore une fois la carte « les clés sont restées sur le contact » (qui permet de se déplacer de 10 cases au lieu de son mouvement normal) m’a permit d’arracher la victoire in extremis. A noter que quand on applique les règles complètes (à savoir, ne pas oublier de mettre des zombies sur les cases sans bâtiment……), la condition de victoire «être le premier à tuer 25 zombies » est de suite plus envisageable.

Pour ce qui est de La pyramide d’Horus, cette partie a conforté mon premier sentiment sur le jeu, à savoir qu’il est moins fun et plus familial que Le temple de Chac.


Quant au Burger Quizz, le Time’s up et le Perudo ce sont des valeurs sures, surtout le Time’s up, joué post apéro chargé...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire