Gens qui se baladent

mardi 27 mars 2012

Que t'es mignon, mignon, mignon, mon Dominion-nion-nion

(... A chanter sur l'air de René la Taupe).

Un nouvel open box, celui de la boîte de base de DOMINION.


Dominion est un jeu de cartes (pas à collectionner), un jeu de deck building plus exactement, mais pas au sens où l'on pourrait l'entendre.

En effet, dans Dominion les cartes sont communes à tous les joueurs. Ainsi la boîte de base nous permet de jouer de 2 à 4 joueurs sans aucun soucis, et selon des configurations multiples qui font que vous aurez de très nombreuses parties à votre actif avant d'avoir fait le tour de cette seule boîte.

Les règles succinctes, bien que de prime abord complexes,ne nécessitent pas plus de 5/10 mn d’explications, et sont parfaitement assimilées dès les 2-3 premiers tours de jeu.
On démarre avec moins de 10 cartes dans son deck, puis on achète des cartes tour après tour de façon à constituer un deck de plus en plus étoffé d'or, d'actions et de points de victoires ; les cartes défaussées étant re-mélangées en deck une fois la dernière carte de celui-ci tirée.

Il y a dix cartes différentes proposées à l'achat (outre l'or et les points de victoire) et chacune d'elle est présente en dix exemplaires (pour l'ensemble des joueurs). Quand trois des paquets sont épuisés on arrête la partie et on compte les points de victoire achetés, présents dans son deck.
La boîte de base comprenant environ 25 cartes différentes (pour seulement 10 pack de 10 utilisés par partie) vous comprendrez que les combinaisons sont nombreuses !
Certes, en fonction des cartes sélectionnées les interactions entre joueurs (comprendre les petites crasses à faire aux copains) sont plus ou moins nombreuses, voire inexistantes. Mais le jeu tourne très vite et on attend qu'une chose c'est son prochain tour pour jouer ses combos afin de cumuler les bonnes cartes.

Mais revenant à l'open box. Dominion, qui en est à sa seconde édition, se présente dans une boîte carton dur fileté carrée, à l'instar des jeux de plateaux FFG / Edge.

Dedans on y trouve : 
- 244 cartes à jouer format standard (magic)
- Une réglette en carton pour le classement des cartes
- Un bloc en thermoformage pour le rangement des cartes
- Un livret de règle
- Un livret détaillant une partie type, avec en fin la FAQ et précision sur les capacités de certaines cartes.

Ouverture de la boîte

Les paquets de cartes

La reglette

Le thermoformage

Les livrets

Une partie en cours

La boîte une fois rangée
 
A noter que vous pouvez trouver des applications Android / Apple store pour effectuer un tirage aléatoires des 10 cartes Dominion en jeu pour votre partie, ainsi que le jeu Dominion lui même (non officiel et en anglais) toujours disponible gratuitement (du moins sur l'Apple store) qui tourne très bien (même si pour le moment les extensions ne sont pas disponibles).



2 commentaires:

  1. Par rapport à l'application sur Android, j'ai lu quelque part que la boite d'édition avait demandé au développeur de stopper son travail et qu'il avait obtempéré. On ne verra donc pas toutes les extensions.
    Par ailleurs, il n'y a pas à ma connaissance de mode multijouer, comme l'IA devient un peu répétitive cela devient un petit jeu de détente ou parfait pour débuter.
    Julius
    Drakken
    Par contre l'interface est minimaliste mais bien faite par rapport à la taille de l'écran.

    RépondreSupprimer
  2. L'application tourne bien sur Iphone, avec possibilité de jouer Online. Y jouer sur l'Ipad est encore mieux vu que l'integralité des cartes est affichée sur l'écran, sans qu'on ait besoin de zoomer dessus pour les lire.

    RépondreSupprimer