Gens qui se baladent

dimanche 3 juillet 2011

C'était la dernière séance.

Ce weekend end je suis allé au cinéma…deux fois. Ça fait bien longtemps qu’une telle folie ne m’avait pas prise. En outre je suis allé voir deux films en 3D, alors que je déteste la 3D au cinéma (ça pique les yeux, ça assombrit l’image et ça n’apporte généralement rien au film sinon avoir l’impression de scruter un aquarium pendant 2 heures).

Je suis donc allé voir :

I-                    TRANSFORMER 3 : La face cachée de la lune

Pourquoi suis-je allé voir ce film alors que j’avais déjà coupé net le visionnage du second opus tellement j’avais trouvé ça irregardable et nullissime ? En outre le sous titre…la face cachée de la lune….non mais franchement, sérieux, c’est pas ridicule ?!

Hé bien en parcourant le site Amazon, j’avais rigolé doucement et bêtement en voyant que déjà des personnes postaient des commentaires sur l’édition BR du film, alors que celui-ci est actuellement à l’affiche et donc non sorti sous ce format. Bref il s’agissait d’une critique du film bien évidemment (postée environ 4 jours avant sa sortie…..) qui en faisait une élonge appuyée indiquant que le volet effaçait les deux précédents, jugés par le critique très mauvais (Le commentaire en question). Blablablabla, cela a finit par me convaincre de donner une chance à ce film de combat de robots.

Hé bé c’est clair. Ce film déchire sa race ! C’est une tuerie comme je n’en avais jamais vu !

….

Non. J’déconne. C’est une merde sans nom.

Je crois qu’on a voulu effacer la vacuité du scénario par des passages censés donner de la profondeur aux personnages….profondeur abyssale……
Je me suis fait chier, à un tel point que si je n’avais pas été accompagné de mon beau frère et de mon filleul j’aurai sans hésiter quitté la salle à la fin de la première heure. Bon, j’ai remplacé mon départ avorté par quelques phases de micro sommeil.
Tout dans ce film m’a donné envie de gerber. Que ce soit la 3D qui pique les yeux et qui ne sert strictement à rien, mais alors à rien (retraitement 3D post montage, avec simple mise en profondeur d’un plan par rapport à un autre sans profondeur volumétrique) ; ou encore les dialogues, les personnages, les mises en situation, le déroulement du scénario convenus, convenus et encore vu, vu et encore revu. Les acteurs sur jouent des stéréotypes éculés, tirant sur la corde jusqu’au grotesque de leurs comportements incohérents et minables. Même les personnages (y compris les vilains) dans un épisode de Nikki Larson en VF sont plus crédibles.

C’est une grosse daube, bourré de clichés de sentimentalisme et élans patriotiques à l’américaine. J’ai beau être bon public, là je peux plus, c’est comme se forcer à prendre un Mc Do après une choucroute et un cassoulet…
Concernant le remplacement de Megan Fox, je m’étais (naïvement) dit qu’on aurait donc une compagne pour le héros qui ne soit pas une pétass-bimbo en mini short laveuse de voitures……. A la première seconde de son corps dévoilé j’ai compris qu’on pouvait changer l’actrice mais qu’on ne changeait pas Michael Bay.

No comment.

II-                  Kung-fu Panda II



Ce dimanche pour oublier cette vile expérience, j’ai emmené mon fils voir Kung-fu Panda II. C’était sa seconde sortie au cinéma et la première pour une séance en 3D où il devra porter des lunettes. Autant dire qu’on appréhendait un peu mais finalement ça ne s’est pas trop mal passé, bien qu’il ait regardé une bonne partie du film sans les lunettes (ce doit être génétique cette allergie à la 3D).

Je le dis tout de suite, j’avais vu KFP I, et je n’avais pas spécialement trouvé ça génial (je deviens vraiment un vieux con de réac). Disons que j’avais trouvé que ça n’apportait rien de nouveau et que c’était « vite vu, vite oublié ». Cela ne m’avait pas empêché de trouver certaines choses assez amusantes.
Bref, j’étais assez sceptique et je dois avouer que j’ai trouvé ça assez sympa. Pas révolutionnaire mais amusant et surtout, sur une œuvre de ce type (film d’animation) la 3D peut effectivement ajouter un effet volumétrique très esthétique et agréable.
Je ne m’étalerai pas dessus car je n’ai guère plus à dire, mais disons que le spectacle / sortie familial fut très apprécié par chacun.

En revanche, coller pour ce type de projection des bandes annonces de film avec des meurtres, corps décapités, etc …[swift avec eric cantonna] ou des singes mutants dévastateurs [prequel de la planète des singes], j’ai trouvé ça profondément débile et déplacé vu que l’âge moyen du spectateur est inférieur à 10 ans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire