Gens qui se baladent

dimanche 26 décembre 2010

Saint Seiya : Myth Cloth - Previews 2011

Les previews du premier trimestre 2011 :

Appendix du Sagittaire : Depuis le temps que j'attendais qu'il le sorte celui-là ! La tête du Sagittaire était vraiment particulièrement ratée. Bon, d'un autre coté je m'en fous car j'ai monté le sagittaire en porte armure dans ma vitrine. Peut être changerai-je les ailes.(Commandé)

Sho du Toucan : Le premier des trois chevaliers d'acier. D'après les photos j'ai peur qu'il fasse un peu trop plastique, genre Transformers. A voir, de toute façon je compte bien le prendre également, je suis l'un des rares fans de la série à bien aimer les Steel Saints.


Sagittaire fake : La première version de l'armure d'or (à l'époque unique) du sagittaire. Je pense l'exposer montée version humanoïde au milieu des black saints.(Commandée)

Hades : Le dernier élément qui viendra rejoindre ma galerie de présentation sur le chapitre des enfer (c'est à dire le haut de l'étagère à B.D. dans la chambre).

Black Phoenix : Bizarre qu'il soit prévu avant même le Bronze saint. Il est magnifique et semble avoir plus de prestance et d'allure que sa version bronze. De là à en prendre 5.....

Black Pegasus & Black Andromeda : Sortent en un pack regroupant les deux figurines. Indispensables bien évidemment.

L'hérésie d'Horus - Ouverture de boîte.

Grosse boîte bien solide et aux belles illustrations. Format désormais classique chez Edge (FFG en v.o.).



Le dehors

 Le dedans

A l'intérieur :
- Planches prédécoupées de pions et marqueurs divers
- Livret de règles, format A4, papier glacée en couleur, reliure agrafes
- Livret de scenarii, même caractéristiques que celui de règles.
- Plateau de jeu plié en trois avec parties prédécoupées (les complexes et villes) permettant l'insertion de ces derniers en relief.
- Fiche de références pour chacun des camps
- Dix complexes/villes/palais en plastique thermorformé peint (le plastique semble fragile et est peu épais. Dommage j'aurai préféré des éléments en plastique massif.)
- Cinq sachets de figurines selon leurs catégories (4 petits pour chacune des forces du chaos et un gros pour l'impérium)
- Deux sachets plastiques de bases pour les figurines (un noir et un gris)
- Un sachet de socles pour les personnages en carton.


Les deux livrets et les planches de pions et marqueurs

Les fiches de références rapides sur le coté



Les éléments de décors en relief, à insérer dans le plateau de jeu par en-dessous.

Les quatre chapitres de Mortarion, Fulgrim et Cie

Les forces de l'Imperium, les sachets de bases


Les forces de l'Imperium en gros plan

 En dessous, le plateau de jeu déplié, mais sans ses éléments en reliefs incrustés.

DESCENT - 2nde partie

Avec Madame toujours, nous avons essayé cette après midi la seconde quête de DESCENT, boîte de base.

La partie n’a pas été très épanouissante. Commencement tardif, interruption par le mini Cthulu qui voulait pas faire la sieste, puis qui s’est mis en tête de faire des piles avec les marqueurs de blessures et de jeter les dés sur le plateau de jeu……..

Outre ces agressions extérieures, ça avait mal commencé pour nos héros.
Cette quête est vraiment dure par rapport à la précédente. Pourquoi ? Parce que les héros affrontent direct les deux boss de jeu, et l’accès aux coffres regorgeant d’objets magiques , de même qu’aux runes d’activation des portes, sont très aisément bloqués par le Seigneur (qui peut profiter de la présence du géant dans le couloir pour générer à foison des monstres dans le dos de ce dernier de façon à achever les héros qui auraient survécus aux frères du géant vert).

Lord Howthorn succombe après avoir tué le premier géant, perte de 4 jetons de conquêtes (il n’en reste qu’un seul aux héros), et l’accès aux autres jetons (qui se trouvent dans le coffre, qui se trouve derrière les araignées, qui se trouvent derrière le géant) ne pourra vraisemblablement pas se faire sans subir la perte du second héros (ce qui entrainera ipso facto la perte du dernier jeton de conquête).

Conclusion, on s’est quand même amusé mais la quête ne me semble pas réalisable à moins de 3 ou 4 héros, même en jouant le seigneur « à la cool », ou sans faire l'expérience préalable de l'échec avant d'établir une stratégie particulière. Dommage.

N.B. : Vu que la conception du donjon n'était pas compliquée, je n'en ai dévoilé les pièces et couloirs qu'au fur et à mesure de l'exploration et du dégagement des lignes de vues.Les cartes de références des squelettes et hommes animaux ont été remplacées par celles de l'extension LE PUITS DES TÉNÈBRES ( plus efficaces puisque l'homme animal gagne +1 dégât et les squelettes transpercer1).

N.B.2 : Finalement on a fini en jouant au Bingo avec le petit monstre. Et j'ai encore gagné, bien qu'on m'ait accusé de tricherie pour ne pas avoir préalablement ramassé certaines boules qui avaient roulé sous le canapé, et qui ne risquaient donc pas de sortir...

 Nettoyage en cours de la zone de départ.

 Zone de départ dégagée, on s'avance prudemment vers la première porte.

 Rencontre avec le premier géant. Après avoir vaincu les deux sorciers et le géant, notre héros succombera sous les attaques des araignées générées a posteriori, grâce aux cartes progénitures, dans le dos du géant.

SPACE HULK - Terminators

Lors de la ré édition de SPACE HULK il y a un an, j'avais pris l'initiative d'en acheter trois boîtes, au cas où....
J'ai offert les deux boîtes en plus à mon meilleur ami et à mon cousin pour leur anniversaire respectif, ces derniers n'ayant pas eu connaissance de cette ré édition spéciale et limitée.

Je n'ai toujours pas joué à SPACE HULK. Je n'ai même pas détaché les couloirs et les marqueurs. Je crois que je voulais plus ce jeu pour le coté collection que pour y jouer régulièrement. D'un autre coté je me suis dit "Ce jeu est magnifique, rendons lui justice en peignant dignement ses figurines.".
Le problème est que j'ai énormément de figurines à peindre, peu de temps pour le faire, et qu'au bout de quelques mois mes Termites sont restées en l'état. Ajoutons à cela le fait qu'encore une fois j'ai tenu à socler les figurines pour les mettre un peu plus en valeur.

Dons pour le moment on en est là :




Descent : LE PUIT DES TENEBRES

Boite d’extension en « dur », carrée, faisant très exactement la moitié de la boîte de base dans sa largeur et un peu moins dans son épaisseur.



A l’intérieur :
-          Le livre de règle, de même format que ceux de la boîte de base, en papier glacé et couleur, souple, reliure agrafes.
-          Quatre planches de pions / marqueurs / morceaux de donjons
-          Deux paquets de cartes (trésors, cartes seigneur, reliques, objets,  cartes de caractéristiques dont deux remplaçants celles de la boîte de base [squelette, homme animal])
-           Six cartes de nouveaux personnages et leur figurine. On notera que les nouveaux héros sont les trois figurant sur l’illustration de couverture de la boite de base, et les trois figurant sur celle de la présente extension (
o   Lord Howthorne : Vieux maître de guerre spécialisé en corps à corps.
o    Thorn le maître des runes : Vieux magicien à la grande capacité de déplacement
o    Laurel de Boisanglant : Rodeuse deux tiers archer un tiers corps à corps
o    Frère Glyr : Nain guerrier / archer dont la capacité spéciale pallie la faible capacité de déplacement
o    Tetherys : Voleuse elfe
o    Namok de la lame : Barbare ne pouvant porter d’armure mais bénéficiant d’une capacité spéciale  qui lui en confère une assez balèze.
-          Figurines de Kobold, Ferrox et Golems ; versions mineures et majeures de ces trois nouveaux monstres.




Outre le matériel complémentaire, cette extension apporte son lot de nouveautés :
Apparition du système des cartes de traitrise pour le Seigneur, répartie en trois catégories (Événements, pièges, monstres) qui s’achètent à laide d’une réserve de points de traitrise déterminée pour chaque quête.
Nouveaux obstacles et pièges (lave et boue, lames faucheuses et grosse boule qui roule [amasse bouillie de héros] à la Indiana Jones).
Nouvelle potion : Potion de pouvoir
Nouveaux effets persistants : saignement et assomé
Nouveau familier : Furr le loup fantôme
Nouvelles compétences :  saignement, sangsue, peau de fer,….

Et des éclaircissements et errata sur les règles de base.

Enfin, neuf nouvelles quêtes dans des donjons toujours de plus en plus grands.

jeudi 23 décembre 2010

Descent - Première partie

L'autre jour, Madame et moi avons testé DESCENT dans une partie où elle gérait deux héros et moi le rôle du Seigneur des Ténèbres.
La partie avait pour but de nous familiariser avec le système de façon à mettre en place de vraies parties pour l'avenir.

Le matériel de la boîte est de très bonne qualité et de belle facture. Les figurines sont finement sculptées pour l’echelle, et le moulage de bonne qualité. Les éléments du donjon et petits jetons et autres pions sont en cartons épais, et résistant. Je regrette que les pièces du donjon manquent un peu d’originalité dans le design, l’ensemble une fois assemblé formant un dédale quel que peu uniforme. De même l’absence de petit mobilier en carton ou plastique comme dans Heroquest me laisse un peu chafouin.
La mise en place a été plus rapide que je ne le craignais, il faut dire que j’ai détaché seulement les pièces nécessaires, laissant le reste sur les grappes cartonnées. Il faut compter quand même un bon quart d’heure quand on n’est pas rodé.

Si les règles sont assez mal écrites (très fouillie j’ai trouvé), et plutôt imprécises, elles sont très facile à expliquer et assimiler (2mn maximum), notamment en ce qui concerne les héros. Celles relatives au rôle du Maître sont plus originales et nécessitent, je pense, d’avoir lu le livre de règles.

A la lecture des règles, plusieurs points de jeu m’avaient paru illogiques et peu réalistes, et j’ai donc décidé de les modifier dès la première partie, me basant sur les conseils et avis des différents commentaires de www.trictrac.net.
Ainsi, seul le héros qui ouvrait le coffre ou qui marchait sur une case trésor bénéficiait de son contenu, et non tous les héros.
Concernant les zones, seuls les éléments visibles par les joueurs étaient dévoilés, les autres restant cachés jusqu’au dégagement de lignes de vues.
Je crois qu’en fait ce sont les seules libertés que je me suis permis pour cette première partie, de façon à ne pas embrouiller tout le monde (bien que nous ne fussions que deux).

La fin de la partie a été un peu raccourcie (je ne me suis pas acharné à invoquer des monstres à tour de bras pendant le séjour en ville des deux héros), notamment en raison de la fatigue profonde qui me gagnait, due à une lourde journée de travail et au fait que nous avons débuté la partie à 22h30 passées.
La partie a duré environ 4h, et s’est soldée par la victoire des forces du bien (les héros), ce avec une grande facilité même si nous avons pris énormément de plaisir à jouer.
En effet, les héros accumulent à vitesse grand V les jetons de conquête, rendant l’issue de la partie prévisible dès les premières heures de jeu. D’un autre coté j’ai légèrement orienté mon jeu vers cette issue car je n’avais pas envie que Madame ne veuille plus jamais jouer en restant sur la mauvaise impression de s’être fait rétamer par l’odieux personnage que je suis (elle me garderai encore rancœur de ce genre de comportement lors de notre première [et dernière] partie de Worms).

Le temps de jeu passe comme un rien, et jouer avec un fonds sonore adapté rend la partie encore plus envoutante (bon nous on jouait avec en fonds sonore la seconde saison de Life on Mars en V.O., j’adore cette série mais c’est pas le Seigneur des Anneaux ou Willow comme ambiance….).
Après cette partie je me suis replongé dans la lecture des règles pour faire le point sur les erreurs éventuellement, ou plutôt immanquablement, commises, et surtout pour avoir une meilleure vision de celles-ci avec un exemple concret de partie à mon actif.

Conclusion : Nous avons pris beaucoup de plaisir dans nos rôles respectifs, et avons trouvé les règles et le mécanisme plutôt bien rodés et vite assimilés. J’ai eu, je l’avoue, la flemme de prendre des photos, alors que j’y ai pensé en cours de partie.
Pas de soucis, une nouvelle descente dans les ténèbres est prévue Samedi soir.









mercredi 22 décembre 2010

Harry Potter 7 - First Part

Bon ça y est je suis allé le dernier Harry Potter (dernier sorti mais avant dernier de l'octalogie cinématographique).



Contrairement à certains qui n'ont pas aimé la prise en main de la réalisation par David Yates (State of play, sex traffic,…), j'avoue que personnellement j'aime beaucoup.

Les deux premiers films retranscrivaient bien le coté merveilleux et féerique de l'univers, celui-ci ne nous parvenant encore qu'au travers des yeux d'un enfant de 11/12 ans.

Dès le volume 3, le changement de réalisateur met en place un monde plus concret, plus sombre, … plus réaliste en fait.

Le quatrième film était un peu moins dans ce ton, si ce n'est bien évidemment la fin avec le retour de vous-savez-qui.


Mais les derniers films ont tous les éléments permettant de captiver, du moins d'intéresser, les adultes (pour ceux qui aiment le fantastique bien sur), en apportant une touche plus noir, sombre,….plus adulte en fait.

Bref, qu'en est-il de ce dernier volume ?

Ben on se laisse prendre pendant les 2h25 du film qui passent comme  un rien (ou presque).

Très bonne retranscription du livre, du moins des souvenirs que j'en avais gardé (scène de l'évasion d'Harry, infiltration du Ministère, et c….). Je n'ai lu le livre qu'une seule fois, à sa sortie et je ne fais pas partie de ces fans absolu qui hurlent au sacrilège dès que le film ne respecte pas à la virgule près le manuscrit original.

On sent très nettement la décision d'avoir scindé le chapitre final en deux films. En effet, pour la première fois les évènements et les scènes d'action et de grandes importances ne s'enchaînent pas sans nous donner le temps de respirer.
Le réalisateur prend le temps de nous plonger dans le contexte et de nous laisser ressentir les différentes émotions que traversent nos héros ; on n'est plus dans le défilé de présentation où l'on passait d'une scène émotionnelle à une scène d'action sans nous laisser le temps d'accompagner le personnage dans son épreuve ou son ressenti.

Le passage le moins palpitant reste celui de la "randonnée" en forêt/montagne des trois héros, partis à la recherche des Horecruxes. Mais j'avais trouvé ça un peu long et ennuyeux dans le livre également.

Pour ce qui est des acteurs, j'ai trouvé que les trois héros jouaient mieux qu'avant, notamment Emma Watson qui arrive  faire autre chose que faire bouger ses sourcils pour dévoiler sa palette d'émotion.
Les grands noms sont toujours aussi bons, même si Helena Bonham Carter cabotine un peu parfois. Mention spéciale à Lucius Malefoy dont le look moins dandy bien propre sur soi a un meilleur impact visuel, faisant ressortir son coté sauvage, malsain et violent.

Conclusion : scénario O.K., acteurs O.K., réalisation O.K., effets spéciaux O.K. comme d'habitude (même si je trouve que l'épée de Godric Griffondor fait un peu plastique ou fer blanc).

Je suis en tout cas extrêmement content que ce volet n'ait pas bénéficié du retraitement 3D, processus qui m'insupporte au plus haut point quand le film n'a pas été tourné sur support spécialement prévu à cet effet (comme pour Avatar).

Vivement la suite !

Previews pour The Uncharted Seas

Previews des prochaines sorties : 

A priori le gros projecteur en façade permettrai de donner un bonus de tir aux alliés....wait and see new rules.

Les croiseurs lourds qui débarquent, la flotte Ralgard (apparemment rebaptisée Raknarl) s'étoffe et devient aussi complète et fournie que les autres.

Ça sent le previews de previews. Des volants pour les morts vivants ? Voilà qui à l'air sympa comme concept en tout cas.

Je ne me suis pas lancé dans les Raknarl pour deux raisons : 
1- Ils sont sorties après les autres flottes et j'en avais déjà 5 à peindre
2- Ils sont trop beaux. Oui ça parait paradoxal mais cela m'aurait demandé trop d'investissement en peinture tellement ils sont détaillés ; or je n'ai plus le temps ni l'envie.

En revanche je pense que je vais me consacrer essentiellement sur deux flottes :
1- Les nains du chaos. Parce que pour le moment même si leurs figurines ne sont pas spécialement originales, elles ne m'ont pas déçu. En outre, autre point positif, il n'y a pas de voile à peindre.
2- Les Orcs. Car j'aime les Orcs.
3- Parce que c'est le petit plus d'un programme en deux points, ..... je sais pas encore. L'Empire me plait mais les voiles ça me gave vraiment trop. Peut être les morts vivants finalement, surtout si les griffons zombies sont aussi prometteurs que l'ancêtre dragon des Dragon Lords. Mais j'avoue avoir un faible pour le ballon de l'empire. 


En fait, je regrette surtout l'achat des Dragon Lords dont le look général ne me satisfait pas. A voir pour les futures sorties. Il me faudrait également trouver un schéma de couleurs beaucoup plus orignal que ceux que l'on voit partout, qui permettrait de redonner un peu d'originalité à cette flotte.

samedi 18 décembre 2010

Cadeau de Noël

Un joli cadeau de la part de mon vendeur de jouets :


Bon, comme je m'y attendais je n'ai ni eu le droit de le mettre dans le salon, ni dans la chambre.....Donc direction mon antre où il trône à coté de l'armoire à figurines en attendant un ré aménagement complet des lieux.

Flottes Work In Progress

Une petite mise au point en image de ce qu'il me reste à peindre et de ce que j'ai déjà accompli :


Vue d'ensemble :



Pirates Orcs :



Mages nains du chaos : 



Empire humain :



Ce qu'il reste à peindre..... :

vendredi 17 décembre 2010

Mes cadeaux de Noël, de moi à moi :-)

Ca y est ma commande LudikBazar vient d'arriver avec notamment dedans :









Me reste plus qu'à trouver le temps de tester tout ça........

jeudi 16 décembre 2010

Achats divers

La seule boutique/librairie fantastique de mon pieux village ayant été liquidée, je me retrouve tel une âme en peine privé de ma taverne, mon repaire, mon petit sanctuaire.

L'ensemble du stock a été vendu aux enchères, et j'ai pu à cette occasion faire quelques bonnes affaires, même si l'idée de faire le charognard me déplait fortement :

J'ai notamment acquis, à des prix défiant toute concurrence , les trucs suivants :







L'ensemble pour environ 140 €.

Celui que je suis le plus impatient d'essayer est DESCENT (je me suis collé deux extensions en plus sur LudikBazar, "le puits des ténèbres" et "heros de légende").

Pour le reste on verra bien, ca fait des cadeaux sympa pour Noël qui approche.

P.S. : Je passe sous silence les caisses de fig Warhammer, Simpsons, Pokemons, Saint Seiya, Goldorak et autres, acquises à des sommes ridicules.